SFR Actus
Smartphones

Google Pixel 5 : ce qu'en pense la presse

Découvrez la revue de presse du Google Pixel 5 © YouTube - Argus World Plus

Depuis 2015, Google s'est également lancé dans la construction de smartphones, les Google Pixel, afin de proposer des appareils utilisant au mieux tous les services proposés par la marque. La nouvelle génération vient d'arriver, avec le Google Pixel 5, qui a tout simplement enchanté la presse spécialisée.

"Très endurant et surdoué en photo, le smartphone de Google n'a plus rien à envier aux meilleurs."

Dès le titre de son test, le site 01.net ne tarit pas d'éloges sur le nouveau Google Pixel 5, présenté le 30 septembre dernier et disponible depuis le 16 octobre. Il faut dire que pour son premier modèle compatible 5G, Google s'est donné les moyens de ses ambitions, l'équipant du processeur Snapdragon 765C, de 8 Go de RAM, d'un double capteur photo arrière avec ultra grand-angle et un écran de 6 pouces OLED. Sur le papier, tout semble donc idéal pour un smartphone milieu de gamme, et il semblerait bien que cela soit aussi le cas une fois entre les mains, Frandroid le qualifiant carrément de "smartphone compact par excellence". Avec 70,4 mm de large, 144,7 mm de haut et 8,1 mm d'épaisseur pour un poids total de 151 grammes, le Google Pixel 5 a des mensurations idéales pour s'adapter à toutes les mains. À part peut-être celles de Hagrid dans Harry Potter...

En revenant en arrière sur certains points (le Pixel 4 était équipé d'un processeur Snapdragon 855, quand le Pixel 5 embarque le 765C), Google semble s'être concentré sur l'essentiel, comme l'analyse Clubic dans son test de l'appareil : "C’est LE téléphone Android comme l’imagine Google. Autrement dit, la firme n’a inclus dans son nouveau smartphone que ce qu’il estimait nécessaire pour atteindre les standards qu’il s’est fixés". Mais on ne peut clairement pas parler d'exigences revues à la baisse, tant le Google Pixel 5 récolte tous les suffrages de la presse spécialisée, notamment en ce qui concerne son mode photo...

Google Pixel 5 : le nouveau photophone de référence ?

"La grande prouesse du Pixel 5 est de rendre exploitable une photo prise dans presque n’importe quelles conditions", écrit Frandroid, où on a apprécié comme partout ailleurs le travail effectué par les algorithmes. Surtout chez 01.net : "En photo, le Pixel 5 est un monstre. C’est sans surprise en "post-prod" que Google fait des miracles. Ce que vous prévisualisez n’a rien à voir avec ce que vous obtiendrez à la fin, les algorithmes de Google améliorant les couleurs, les formes et la netteté." Même son de cloche pour Le Journal du Geek, visiblement reconnaissant : "Merci aux algorithmes qui permet au Pixel 5 de faire partie de ces smartphones qu’on peut dégainer en toute circonstances et être sûr d’avoir la photo qu’on avait en tête". Le Google Pixel 5 semble donc être un excellent photophone, parfait pour simplifier la vie des utilisateurs.

Sans surprise, il est également optimisé pour Android 11, avec là encore une recherche de simplicité et d'efficacité, comme l'indique Frandroid : "L’expérience Pixel se veut épurée et se concentre sur la simplicité. Vous n’y trouverez pas pléthore de réglages compliqués ou de fonctionnalités innovantes nécessitant un diplôme d’ingénieur pour les comprendre".

Le Google Pixel 5 semble donc aussi facile à prendre en main physiquement que techniquement, comme le confirme par ailleurs Clubic : "Le Pixel 5 est porteur d’une instantanéité rare sur le marché Android. Tout est à sa place ; toutes les briques s’emboîtent parfaitement. Rien n’est incohérent". Tous ces compiments expliquent donc les excellentes notes globales accordées par les différents sites qui ont pu texter le nouveau smartphone de Goolgle, dont voici le "carnet de notes" :

  • Frandroid : 8/10
  • 01.net : 4,6/5
  • Clubic : 9/10
  • Le Journal du Geek : 8/10
  • Phonandroid : 4/5

Le Google Pixel 5 est disponible à partir de 85,25 euros sur la boutique en ligne de SFR.

Sources : Frandroid, 01.net, Clubic, Le Journal du Geek, Phonandroid

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur