SFR Actus
Smartphones

HarmonyOS à la place d'Android sur les Xiaomi et OPPO ?

HarmonyOS, le système d'exploitation de Huawei, pourrait séduire d'autres marques © ThamKC / Shutterstock

Pourrait-on prochainement assister à une vraie révolution dans le monde des smartphones ? Alors que le système d'exploitation (OS) Android équipe la plupart des grandes marques (Samsung, Google, Sony, Xiaomi, OPPO...), celui développé par Huawei, HarmonyOS pourrait bientôt prendre sa place chez Xiaomi et OPPO...

Depuis les sanctions prises par l'adminsitration Trump, la marque chinoise Huawei n'a plus le droit de travailler avec des entreprises américaines, et ses smartphones doivent donc se passer d'Android, ainsi que de nombreuses applications estampillées Google (Gmail, Maps, YouTube...). Pour continuer à séduire les utilisateurs, la firme a donc misé sur un rapport qualité-prix toujours aussi intéressant, avec des modèles aux prouesses techniques recueillant d'excellentes notes dans la presse spécialisée (Mate40 Pro, P40...), mais elle a aussi dû mettre au point son propre système d'exploitation, HarmonyOS. Et celui-ci pourrait bientôt être déployé sur d'autres smartphones que les Huawei...

Huawei, un incroyable rapport qualité-prix à retrouver chez SFR
Huawei, un incroyable rapport qualité-prix à retrouver chez SFR

HarmonyOS, c'est donc l'équivalent pour Huawei d'Android pour les smartphones, ou d'iOS pour les iPhone. Ce sont ce que l'on appelle des OS, pour "Operating System", donc "système d'exploitation" en VF. Pour vulgariser, c'est un peu l'équivalent de Windows 10 pour un PC : ce qui fournit à l'appareil son interface et ses fonctionnalités. Pour que les utilisateurs puissent tout de même faire la différence, chaque constructeur a également développé une surcouche, c'est-à-dire une interface personnalisée, qui fonctionne sous Android, mais avec un aspect et des fonctionnalités différentes. Xiaomi a MIUI, OPPO a ColorOS, et Samsung a One UI. Et c'est justement pour séduire ces autres marques, notamment les chinoises, que Huawei tente depuis longtemps de les convaincre de quitter Android, pour utiliser à leur tour HarmonyOS. Ce qui n'était qu'une rumeur semble se concrétiser, avec l'apparition de vidéos montrant des appareils Xiaomi ou OPPO fonctionnant sous HarmonyOS.

Sans Android, la vie en HarmonyOS ?

Pour des raisons économiques évidentes, Huawei aimerait donc rallier d'autres marques à HarmonyOS, et a pour cela un argument choc : "et si vous étiez à votre tour concernées par des sanctions américaines ?" Chose que ne peuvent ignorer les firmes chinoises comme Xiaomi et OPPO, qui si elles étaient à leur tour impactées, devraient soit faire comme Huawei, et mettre au point leur propre OS, soit choisir une solution déjà existante, pour gagner du temps, et donc se tourner vers HarmonyOS. Plusieurs sources, plutôt fiables en général (Weibo, TechRadar, MyFixGuide...) ont indiqué ces derniers jours que des marques envisagaient bel et bien de quitter Android pour arriver sur HarmonyOS. Parmi elles, Vivo et Meizu, pas franchement les plus populaires en Europe, mais aussi et surtout Xiaomi et OPPO. Soit les 3e et 4e marques les plus vendues au monde actuellement ! Ces arrivées sur HarmonyOS seraient donc un véritable tremblement de tech...

TechRadar a donc cherché à en savoir plus, et a contacté Huawei, afin de savoir si la firme chinoise travaillait bien sur ce dossier. Et la réponse, évasive, ressemble beaucoup à une porte qui reste ouverte :

"HarmonyOS est disponible pour tous les fabricants de smartphones."

Toujours en cours de développement, en étant actuellement à sa bêta (la sortie est prévue fin 2021), HarmonyOS pourrait donc séduire de nouvelles marques, et pourquoi pas être l'élément rassembleur pour une sorte d'alliance entre les grandes marques chinoises. Pourtant, en 2020, Xiaomi avait assuré que ses smartphones resteraient sous Android. Et quand on considère les chutes des ventes pour les appareils Huawei depuis les sanctions américaines et la perte d'Android (-85% en Europe d'après Canalys), il serait difficile d'imaginer des firmes comme Xiaomi et OPPO, en plein expansion, prendre un tel risque. S'il est avéré, ce rapprochement avec Huawei et son HarmonyOS pourrait ne constituer qu'une sorte de "roue de secours", en cas d'interdiction de travailler avec Google, ou plus simplement ne concerner que le marché chinois, voire asiatique. Une affaire à suivre. Pour l'instant, les nouveautés Xiaomi (comme le Mi 11 Ultra) ou OPPO (la série Find X3) fonctionnent sous Android, et les prochains modèles de ces marques le feront également.

Dans tous les cas, il faudra donc encore attendre au moins quelques mois avant de savoir de nouveaux smartphones veulent aller vivre en Harmony...

Retrouvez les meilleurs smartphones des plus grandes marques, comme Samsung, Huawei, OPPO, Xiaomi et Apple sur la boutique en ligne de SFR.

Sources : Phonandroid, Frandroid, Journal du Geek

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur