Huawei présente la 5G au Mobile World Congress 2018.
Smartphones

Huawei mise tout sur la 5G pour remplacer Google

Huawei présente la 5G au Mobile World Congress 2018. © Huawei

Au cœur d'une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, le constructeur de smartphones Huawei rassemble ses troupes autour de la 5G.

Huawei est l'une des entreprises les plus en vogue dans le monde en matière de smartphones. En quelques années, elle a connu une croissance telle qu'elle est venue détrôner Apple sur la deuxième marche du podium. La firme chinoise n'a donc plus qu'une idée en tête : chiper la première place à Samsung, plus gros vendeur de smartphones dans le monde.

Mais voilà, cet ambitieux objectif semble quelque peu compromis et une épine vient se placer sous le pied du constructeur. En pleine guerre commerciale contre la Chine, Donald Trump a appliqué un embargo empêchant Huawei de commercer avec Google. Conséquence de cela : toutes les applications du géant de la Silicon Valley, essentielles au bon fonctionnement d'un smartphone car utilisées par la majorité des clients, sont bannies des téléphones Huawei. Un coup de plomb dans l'aile qui pourrait empêcher à la firme chinoise de prospérer comme elle l'entend, même si elle fait tout son possible pour se passer de Google.

Smartphones bas de gamme et 5G

Fort heureusement, le deuxième constructeur de smartphones mondial a plus d'une corde à son arc. Et si Éric Xu, président de Huawei, annonce une "année difficile" en 2020, il a tout de même gardé un précieux atout dans sa manche : la 5G. Avec la nouvelle norme de réseau déployée actuellement en France et dans le reste du monde, il faudra nécessairement changer de téléphone et s'en procurer un compatible avec la 5G. Si certaines marques comme Samsung et Xiaomi en proposent déjà, ils ne sont pas encore très répandus et ne concernent, pour l'heure, que des smartphones hauts de gamme. Impossible d'en trouver un à moins de 400 dollars dans le monde.

C'est là que Huawei dévoile sa nouvelle stratégie : concilier bas de gamme et 5G. Dès fin 2020 ou début 2021, la firme chinoise proposerait des smartphones à moins de 150 dollars, compatibles avec le nouveau réseau fulgurant. C'est du moins ce qu'a annoncé Yang Chaoying, président de la ligne de production de Huawei. Une tactique commerciale qui devrait lui permettre de se délester du boulet accroché à sa jambe par le gouvernement américain.

Une fois encore, la marque s'impose comme référente mondiale de l'innovation, elle qui prépare déjà l'arrivée de la 6G pour 2030 !

Sources : Gizchina, Journal du Geek

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur