La Russie fait un pas en avant vers plus de contrôle numérique.
Smartphones

La Russie impose des applications sur tous les smartphones

La Russie fait un pas en avant vers plus de contrôle numérique. © skyNext / Adobe Stock

Une nouvelle loi signée Vladimir Poutine continue de contraindre la liberté numérique Russe et pourrait bien forcer Apple à faire ses valises pour quitter le pays.

D'ici juillet 2020, tous les constructeurs d'appareils électroniques souhaitant vendre leurs produits en Russie devront pré-installer un lot d'applications sur leurs produits. C'est du moins ce que vient de voter le parlement russe, une loi impulsée par nul autre que Vladimir Poutine. Avant son entrée en vigueur, le gouvernement russe établira une liste précise des appareils concernés : smartphones, ordinateurs ou encore télévisions connectées.

Quelles applications devront installer les constructeurs ? Principalement des services russes. Rien de bien inquiétant sur le papier. À cela près qu'elles seront toutes développées par le gouvernement qui pourrait bien y trouver un moyen efficace pour épier ses concitoyens. Pire encore, cela pourrait leur permettre d'installer des portes dérobées pour perpétuer l'espionnage et la collusion dont la Russie est notamment suspectée aux États-Unis.

Les constructeurs ne respectant pas cette loi risquent une amende pouvant aller jusqu'à 200 000 roubles (environ 2 800 euros) par appareil vendu, ainsi qu'une interdiction de production sur le territoire, voire une interdiction totale de vente. Une punition fortement coercitive pour contraindre les différents fabricants de smartphones et autres appareils connectés à se plier à la volonté russe.

Apple, sur le point de quitter le marché Russe ?

Mais voilà, l'un d'eux pourrait bien opposer une forte résistance : Apple. Depuis la création des premiers iPhone, la marque à la pomme s'est toujours opposée à ajouter n'importe quelle application, même les plus simples, à ses smartphones. C'est notamment le cas de toutes les apps proposées par les différents opérateurs mobiles. Que ce soit pour SFR, Orange, Bouygues ou Free, Apple met un véritable point d'honneur à ne rien pré-installer. Ce qui implique donc que quel que soit le pays ou l'opérateur, l'iPhone acheté est le même pour tout le monde.

L'écosystème d'Apple est ainsi complètement verrouillé et il compte bien le rester. Interrogée par le quotidien économique russe Kommersant, la marque américaine avait vivement critiqué cette loi : "Cela représenterait une menace potentielle pour la sécurité, et l'entreprise ne peut tolérer un tel risque", avait ainsi annoncé l'un de ses portes-parole, précisant que la firme était prête à "reconsidérer son modèle économique en Russie".

Il faut donc s'attendre à ce qu'Apple ne cède pas à la pression russe. La firme pourrait alors décider tout simplement de cesser la commercialisation de ses iPhone en Russie, un marché qui n'est pas des plus importants pour le constructeur américain.

Sources : Kommersant, Journal du Geek, Igen, GNT

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur