Le smartphone pliable Escobar Fold 1, by Escobar Inc..
Smartphones

Le frère de Pablo Escobar lance son smartphone pliable

Le smartphone pliable Escobar Fold 1, by Escobar Inc.. © Escobar Inc.

Oui, vous avez bien lu. Et non, ce n’est pas une blague. L’aîné du célèbre baron de la drogue colombien veut faire concurrence au Galaxy Fold de Samsung avec son propre modèle de téléphone pliant, qui en plus, est bien moins onéreux...

Dans la famille des smartphones pliables, il y a le Samsung Galaxy Fold, le Huawei Mate X, le Motorola RAZR… et l’Escobar Fold 1. Comme son nom l’indique, ce petit nouveau apparu sur le marché alors que personne ne l’attendait est un produit de la société Escobar Inc., fondée en 1984 et dirigée par Roberto Escobar, le frère de l’illustre Pablo. Eh oui, celui qui était tout autant impliqué dans le cartel de Medellín, ayant purgé une peine de 10 ans de prison pour ses crimes de narcotrafiquant, déborde d’idées pour faire vivre le nom et "préserver l’héritage", comme l’énonce le site de la holding, de son défunt frère.

Car, surfant sur un mythe entretenu entre autres par Narcos sur Netflix, c’est après avoir lancé toute une série de produits dérivés allant du t-shirt à la casquette – mais aussi… un lance-flammes ! – que Roberto Escobar a apposé les initiales d’El Patrón sur un nouveau produit. Cette fois, c’est le marché de la téléphonie mobile qu’il a jugé bon d’explorer. Et pas n’importe lequel, donc, puisque le septuagénaire a directement visé celui en pleine éclosion des smartphones pliables. L’Escobar Fold 1, qui se plie vers l’extérieur, est bien sûr de la couleur d’un lingot d’or. Présenté sous toutes les coutures sur le site de l’Escobar Inc., seule plateforme sur laquelle il est commercialisé, il passe de main en main des "Escobar Girls" – des jeunes femmes qui posent en lingerie, quand elles ne sont pas entièrement nues – et affiche en fond d’écran une photo de… devinez qui ?

On ne s’attardera pas trop sur les caractéristiques techniques de ce smartphone, si ce n’est pour dire qu’il fonctionne sous Android 9.0, qu’il est doté d’un double capteur photo de 16 et 18 Mpxl, qu’il bénéficie d’une batterie de 4 000 mAh, ou encore que son écran AMOLED est de 7,8 pouces. Ce qui paraît plutôt pas mal, il faut dire, surtout étant donné son prix… C’est là que Roberto Escobar fait très fort : alors que ses concurrents sur le marché du téléphone pliable ont tous dépassé la barre symbolique des 1 000 euros, Samsung allant jusqu’à 2 000 avec son Galaxy Fold, l’Escobar Fold 1 est vendu à la "modique" somme de 349 dollars dans sa version à 128 GB, 499 dollars pour celle à 512 GB.

Escobar vs. Apple

Interrogé par Digital Trends dans un article publié ce lundi 2 décembre, le frère de Don Pablo explique :

"Je ne suis passé ni par les opérateurs, ni par les revendeurs, afin de vendre aux clients des téléphones qui peuvent se plier pour seulement 349 dollars, des téléphones qui en magasin coûtent des milliers de dollars auprès de Samsung et les autres."

Mais alors qu’il se positionne ainsi en concurrent direct du fabricant coréen, on comprend au fil de l’interview que l’homme a plutôt une dent contre Apple – qui se contente encore pour sa part de compléter sa gamme d’iPhone… "J’ai dit à plein de gens que je battrai un jour Apple et je le ferai", annonce en effet Roberto Escobar à Digital Trends. Et de raconter sa vendetta contre le géant américain, qu’il qualifie d’"escroc" :

"Ils dupent les gens et vendent aux consommateurs des téléphones, qui ne valent rien, excessivement chers. Mes avocats sont prêts depuis un moment, mais avant de les poursuivre en justice et ainsi rendre l’argent qu’ils doivent aux gens, je voulais leur montrer que mon produit est bien meilleur."

On apprend ainsi, au passage, que Roberto Escobar prépare un procès contre la firme de Cupertino. Plus précisément, un recours collectif de 30 milliards de dollars qui devrait être présenté devant la justice californienne le 6 janvier prochain selon lui. Et l’ancien narcotrafiquant d’assurer : "Nous voulons qu’Apple rende une partie de ses bénéfices illégaux aux gens. Je m’en assurerai. J’ai dépensé près d’un million de dollars rien qu’en avocats pour ce procès."

Reste à savoir quant à son smartphone pliable, qui est de facto le moins cher du marché, s'il n'a pas lésiné sur la qualité. Une question qui se pose d'autant plus que la campagne promotionnelle pour cet Escobar Fold 1 ressemble davantage à une publicité érotique qu'à une présentation de produit high-tech dernier cri...

Sources : Escobar Inc., Digital Trends

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur