Le nouveau smartphone pliable de Motorola, RAZR, tel que présenté par l'agence Yanko Design.
Smartphones

Motorola se lance dans la course au smartphone pliable

Le nouveau smartphone pliable de Motorola, RAZR, tel que présenté par l'agence Yanko Design. © Motorola RAZR / Yanko Design

Motorola pourrait lancer son mythique RAZR en version pliable, dans les mois à venir.

Après Samsung et Huawei, ce serait au tour de Motorola de se lancer dans la grande course au smartphone pliable. Si la firme s'était quelque peu effacée ces dernières années, elle compterait bien revenir sur le devant de la scène en matière d'innovation et lancer, elle-aussi, son écran à tordre dans tous les sens.

Pour cela, Motorola aurait décidé de faire un ravalement de façade à son téléphone emblématique des années 2000 : le RAZR. Fin et plat, star des portables à clapet de la dernière décennie, on trouvait des RAZR dans presque toutes les poches. Mais le modèle a été quelque peu dépassé par les appareils tactiles quelques années plus tard.

Pas la peine de ressortir votre vieil appareil du placard, il n'est pas prêt de revenir à la mode. En revanche, sa nouvelle version, pour laquelle le clavier est remplacé par un écran tactile, devrait faire parler d'elle !

Un lancement prévu pour janvier 2020 ?

Selon le média hollandais LetsGo Digital, source réputée pour être correctement informée sur la question, la sortie de ce smartphone serait prévue pour décembre 2019, autour de Noël donc, ou pour janvier 2020, au plus tard. Bien plutôt que ce à quoi on pourrait s'attendre !

La grande question qui anime tous les débats, c'est bien entendu celle du prix de ce smartphone pliable. Si la concurrence affiche des tarifs supérieurs à 2 000€, Motorola devrait normalement réussir à se placer en deçà de ces chiffres. Il faudrait ainsi s'attendre à débourser autour de 1 500€ pour se procurer ce joli petit objet. Une somme relativement élevée qui réussit à se placer en premier prix du marché.

Côté caractéristiques techniques, le téléphone pourrait rassembler deux écrans : un principal, qui devrait osciller autour de 6,5 pouces et qui serait pliable. Un second, situé sur le dessus de l'appareil, qui ne devrait être qu'accessoire et ne servir que lorsque le mobile est refermé. Le prix plus attractif du smartphone s'expliquerait par l'absence d'une puce haut de gamme à l'intérieur de l'appareil.

Sources : LetsGo Digital, Les Numériques, Yanko Design

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur