SFR Actus
Smartphones

Notre test de l'OPPO A53s, l'entrée de gamme par la grande porte

L'OPPO A53s, un smartphone entrée de gamme très équilibré © OPPO

Après avoir essayé la série Reno4, et en attendant la Find X3, nous avons pu tester la gamme A d'OPPO, concernant les modèles entrées de gamme, avec plus particulièrement le A53s. Polyvalent et agréable, est-ce que ce modèle a une nouvelle fois confirmé tout le savoir-faire de la firme chinoise ? Réponse dans notre test complet.

Après l'excellente série Reno4 à la fin de l'année 2020, et en attendant l'arrivée fin mars sur le marché de la série Find X3, OPPO n'a pas oublié de proposer des modèles d'entrée de gamme de très grande qualité, comme le A53s, version améliorée du A53.

La première chose qui surprend, pour un modèle de cette catégorie (vendu débloqué sans forfait à seulement 179 euros sur la boutique en ligne de SFR), c'est son design très élégant, qui n'hésite pas à reprendre les codes des milieux et hauts de gamme. C'est la version Bleu des tropiques que nous avons pu prendre en main (il est également disponible en Noir Océan), et on reconnaît bien la touche OPPO, avec un aspect scintillant et élégant à la fois, qui peut vite faire apparaître de nombreuses traces de doigt. Attention donc à ne pas les avoir trop gras. L'écran confortable de 6,5 pouces occupe environ 83% de la dalle, et la lecture des vidéos est très agréable, grâce à sa définition HD+ (1600 x 720 pixels). Chose assez rare pour être soulignée sur un modèle entrée de gamme, le taux de rafraîchissement est de 90 Hz. Un bel effort, qui garantit un joli affichage, bien que forcément en dessous de celui de l'excellent OPPO Reno4 Pro. Ce qui est bien normal, le prix étant lui aussi très différent. Il faut donc bien prendre conscience que ce A53s joue plutôt dans la cour de smartphones comme les A32, A42 ou nouveaux A52 de Samsung, ou les modèles estampillés Redmi de Xiaomi. Et clairement, il n'a pas à souffrir de la comparaison.

Muni d'une prise jack pour les écouteur, ainsi que d'un port USB-C et d'un double haut-parleur stéréo sur le bas de l'appareil, le OPPO A53s a un look classique, avec les boutons de contrôle disposés sur les deux tranches de l'appareil. Au dos, en plus du triple appareil photo, on retrouve un lecteur d'empreinte digital, pour déverrouiller l'appareil d'un simple geste. Tout cela est sobre et efficace, tout comme la caméra dédiée aux selfies disposées sur l'avant de l'appareil. Placée dans un poinçon situé en haut à gauche de l'écran, elle se fait particulièrement discrète. Il s'agit donc d'un bel objet, assez fin (8,4 mm) et léger (186g), très agréable à prendre en main, et pouvant convenir à tout le monde.

Le design du OPPO A53s particulièrement soigné pour un modèle d'entrée de gamme
Le design du OPPO A53s particulièrement soigné pour un modèle d'entrée de gamme © OPPO

Snapdragon 460 et grande autonomie

Le smartphone est équipé d'un processeur Snapdragon 460, couplé à 4 Go de RAM, et n'est pas compatible 5G. Une configuration qui permet d'accomplir plusieurs tâches en même temps, de voir les pages Internet se charger rapidement, et même aux jeux d'être lus avec une grande fluidité. Le OPPO A53s est une très belle surprise, dans le sens où il est parfaitement équilibré, et s'avère plus que capable de convenir aux besoins du grand public. Sa capacité de stockage de base de 128 Go peut être portée à 256 Go avec l'insertion d'une carte Micro SD dans la fente prévue à cet effet. Et là où ce smartphone achève de nous convaincre, c'est avec son excellente autonomie, via sa batterie de 5000 mAh. En l'utilisant de façon intensive, avec prises de photos, de vidéos, jeu vidéo, envoi et réception de mails et autres tâches inhérentes à un smartpone, il a été capable de tenir pendant plus de 24 heures. Ces derniers temps, en ne l'utilisant que le matin pour consulter la presse numérique, il ne s'est quasiment pas déchargé. Une superbe endurance.

La batterie du OPPO A53s garantit une autonomie d'une journée sans recharge
La batterie du OPPO A53s garantit une autonomie d'une journée sans recharge © OPPO

Mais parce que même malgré une très bonne autonomie, il faut bien recharger à un moment ou à un autre, OPPO a joint au A53s une charge rapide de 18W. Ce qui permet de le recharger à 100% en moins de 2 heures (1h48 montre en main pour être précis). En revanche, atteindre les 50% n'a pris que 39 minutes. De quoi ne jamais tomber à plat.

Un mode photo satisfaisant

Passons maintenant à la photo, qui représente toujours l'un des principaux critères pour les utilisateurs. Il faut cependant bien garder en tête que pour un modèle entrée de gamme, il ne faut pas s'attendre à obtenir des clichés aussi performants que ceux pris par l'iPhone 12, le Galaxy S21 ou prochainement le Find X3 Pro, doté pour sa part de 2 capteurs de 50 Mégapixels. La configuration photo du A53s se base sur une caméra à selfies de 8 Mégapixels, qui peine à convaincre en mode portrait (trop de flou superflu), mais fait le nécessaire en automatique, et de trois capteurs à l'arrière : un objectif principal de 13 Mégapixels, un capteur de profondeur de 2 Mégapixels, et un objectif macro de 2 Mégapixels. Toujours pratique, ce dernier permet de prendre des photos de près, mais nous avons pu constater une drôle de tendance de sa part, à vouloir prendre le contrôle de l'appareil photo à des moments où cela ne s'y prêtait pas du tout, comme sur la plage. Était-ce le vent ? Cela reste un petit mystère, le phénomène ne se reproduisant pas par beau temps ou en intérieur. Si de nuit, le bruit sonore est très présent (pas de Mode Nuit sur l'A53s), le smartphone, disposant d'un mode HDR, a régulièrement épaté par la qualité de ses clichés, pour un entrée de gamme. À noter également le mode Couleurs Éclatantes, permettant d'intensifier les clichés, leur donnant même une dimension épique et dramatique quand les tons se font plus sombres.

Le capteur de profondeur permet de réaliser de très beaux clichés
Le capteur de profondeur permet de réaliser de très beaux clichés © SFR Actus
Les tons gris et bleus semblent bien convenir à l'appareil photo du A53s
Les tons gris et bleus semblent bien convenir à l'appareil photo du A53s © OPPO
Face à la mer comme dans une chanson de Calogéro, le mode Couleurs Éclatantes peut accentuer les tons sombres
Face à la mer comme dans une chanson de Calogéro, le mode Couleurs Éclatantes peut accentuer les tons sombres © SFR Actus
Par beau temps, l'OPPO A53s réalise des clichés plus que convenables pour un entrée de gamme
Par beau temps, l'OPPO A53s réalise des clichés plus que convenables pour un entrée de gamme © SFR Actus
Dès que la luminosité baisse, un peu de bruit numérique apparaît, mais le résultat reste bon, sauf la nuit
Dès que la luminosité baisse, un peu de bruit numérique apparaît, mais le résultat reste bon, sauf la nuit © SFR Actus
L'objectif macro permet quant à lui de saisir les détails sur des sujets pris de près
L'objectif macro permet quant à lui de saisir les détails sur des sujets pris de près © SFR Actus
Toujours l'objectif macro en action
Toujours l'objectif macro en action © SFR Actus
Le chat Sauron a testé les selfies, et s'est montré satisfait du résultat, à condition de ne pas utiliser le mode Portrait
Le chat Sauron a testé les selfies, et s'est montré satisfait du résultat, à condition de ne pas utiliser le mode Portrait © SFR Actus

Conclusion

Une nouvelle fois, OPPO épate par son très bon rapport techno-prix. Pour un modèle du segment entrée de gamme, disponible à partir d'1 euro (puis 4x12,75 euros) pour toute souscription à un forfait 4G chez SFR, l'A53s ne fait aucune concession sur son design, ni sur ses performances, très solides et polyvalentes. On apprécie particulièrement sa très grande autonomie, la simplicité de sa prise en main et un mode photo très satisfaisant, ne montrant ses faiblesses que de nuit. Très clairement un excellent choix à faire pour les utilisateurs qui cherchent un modèle peu onéreux, et permettant de s'acquitter de toutes les tâches quotidiennes avec facilité.

Retrouvez le OPPO A53s et tous les smartphones de la marque au meilleur prix sur la boutique en ligne de SFR.

Source : OPPO

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur