SFR Actus
Smartphones

Osez craquer pour le Samsung Galaxy Z Flip

Samsung a mis sa technologie "ultra-thin glass" au service du Galaxy Z Flip. © SAMSUNG

Le Samsung Galaxy Z Flip est enfin disponible sur la boutique SFR ! On vous donne trois bonnes raisons de vous laisser tenter par le nouveau smartphone pliable coréen.

Un smartphone grand et petit en même temps

On ne va pas vous mentir, quand on a vu qu'on pouvait retourner dans les années 2000 et en même temps rester en 2020, on a tout de suite versé une petite larme d'émotion. Pour son nouveau smartphone pliable, Samsung nous propulse dans une décennie qu'on est doucement en train d'oublier et dans laquelle tout le monde, absolument tout le monde, avait un téléphone portable à clapet. On passait des heures à le faire claper de manière dramatique, comme si à l'autre bout du fil, la reine d'Angleterre venait de nous annoncer qu'on devait repartir sauver le monde et qu'on serait donc forcés d'annuler notre petit dîner avec Paris Hilton et Britney Spears. Au moins...

À l'arrière, les fans du Samsung Galaxy Z Flip pourront choisir entre une finition noire ou mauve.
À l'arrière, les fans du Samsung Galaxy Z Flip pourront choisir entre une finition noire ou mauve. © SAMSUNG

Mais au-delà de ce petit jeu d'ego, les téléphones à clapet présentaient cet avantage de ne pas prendre de place dans la poche. Et au fil des années, les écrans tactiles étant de plus en plus grands, les smartphones sont encore plus imposants et peinent parfois à rentrer entièrement dans nos poches. Menant parfois à ce morceau de conversation des plus étranges : "Non, je ne suis pas heureux de te voir, c'est juste mon Samsung Galaxy Note 10+ dans ma poche".

Un problème que vous ne rencontrerez certainement pas avec le Samsung Galaxy Z Flip puisqu'il se plie et est des plus compacts. Il saura se faire plus discret, tout en proposant une très belle diagonale d'écran de 6,7 pouces.

Le meilleur de la technologie pliable

Rappelons tout de même en guise de second argument que le Galaxy Z Flip, ce n'est pas n'importe quel smartphone : bien qu'il soit capable de se plier, son écran reste en verre, contrairement à celui du Galaxy Fold qui était en plastique. Pour la première fois, la firme coréenne a réussi à innover avec une dalle tactile équipée de la technologie ultra-thin glass. Du verre pliable, donc, complètement inédit.

Le Samsung Galaxy Z Flip présenté à San Francisco ce mardi 11 février 2020.
Le Samsung Galaxy Z Flip présenté à San Francisco ce mardi 11 février 2020. © SAMSUNG

Notons également que contrairement à son prédécesseur, il ne possède pas que deux positions : ouvert et fermé. Il en a une infinité, ou plutôt autour de 180, soit autant qu'il y a d'angles entre 0° et 180°. Vous pouvez choisir de le bloquer à 90° pour lui donner l'apparence d'un mini-ordinateur portable tout mignon, l'entrouvrir à 45° pour que votre collègue Valérie ne voie pas le message que vous êtes en train d'écrire, le laisser à 70° parce que... pourquoi pas ! C'est comme vous voulez !

Un smartphone solide avant tout

Les smartphones pliables sont loin d'être les moins chers du marché. Quand on dépense plus de 1000 euros pour un téléphone, on s'attend donc à ce qu'il soit solide, car le casser se transformerait rapidement en l'un des plus grands drames éprouvés par l'humanité. Heureusement pour vous et vos angoisses, de ce côté-là, le Galaxy Z Flip assure.

Samsung a largement renforcé le châssis de son smartphone pour le rendre plus fort et résistant. Il est également équipé d'une charnière qui évacue les poussières et qui se trouve également plus résistante que celle du Galaxy Fold. Vous pouvez vous rassurer, il ne se brisera pas en deux si vous l'ouvrez trop vite pour répondre à un appel urgent.

Définitivement, donc, on craque pour le Galaxy Z Flip qui vient nous conforter dans l'idée que les smartphones pliables viendront bientôt remplacer les nôtres, tristement tous plats. Craquez pour la nouvelle prouesse de Samsung, à partir de 949 euros chez SFR !

Sources : 01net, ZDnet, Les Numériques

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur