SFR Actus
Forrest Gump a encore oublié son téléphone...
Smartphones

Téléphone perdu ou volé : que faire ?

Forrest Gump a encore oublié son téléphone... © ViktoriiaNovokhatska / Adobe Stock

C'est une crainte que l'on a forcément, et on peut manquer de solutions quand ça nous arrive. Pas de panique, il suffit d'adopter quelques bons réflexes...

Tout d'abord, il faut relativiser. Combien de fois (surtout dans les grandes villes) peut-on voir des gens qui ont perdu ou se sont faits voler leur téléphone et sont en pleurs, s'écriant que "leur téléphone, c'est toute leur vie". Non, un téléphone, c'est un objet que l'on peut remplacer. Ce qui est beaucoup plus compliqué pour une vie...

Mais on comprend cette angoisse, avec toutes les informations désormais contenues dans les smartphones. Codes bancaires, applications pour voyager/se déplacer, liste de contacts, réseaux sociaux, et photos et vidéos que l'on ne veut pas perdre, et/ou que d'autres personnes puissent consulter. Pour empêcher les gens de fouiller ainsi dans votre vie privée, il y a quelques manipulations à faire qui vous permettent d'anticiper la perte du téléphone. Mais une fois votre smartphone perdu ou volé, il y a plusieurs étapes à suivre. Les voici.

1. Prévenir son opérateur

Une fois l'appareil perdu ou dérobé, la première chose à faire est de le désactiver, histoire d'éviter que l'on se serve de votre ligne et de votre forfait pour passer des appels dans le monde entier. Il vous faut contacter le service client de votre opérateur. Chez SFR par exemple, c'est le 1023. Le service est accessible par téléphone (il faut donc s'en faire prêter un) ou via Internet. Il faut demander la désactivation de la carte SIM, une opération qui n'est pas irréversible : si votre appareil est retrouvé, vous pourrez la ré-activer dans la foulée. Si ce n'est pas le cas et que vous voulez conserver le même numéro, il faut demander une nouvelle carte et un nouvel abonnement. Un service qui se facture en général autour de 20 euros.

2. Localiser le téléphone

La prochaine étape, c'est logiquement de tout mettre en œuvre pour le retrouver. Après tout, votre smartphone est votre plus fidèle compagnon. Tout d'abord, il faut savoir si vous l'avez perdu, ou s'il a été volé. En cela, la localisation de votre appareil vous permet de le géolocaliser grâce à Maps, mais pas que. Si vous ne le trouvez plus mais savez à peu près dans quel coin vous l'avez égaré, en passant par l'application Android Device Manager, disponible sur le Play Store (et qu'il faut donc avoir installé au préalable sur l'appareil), vous pouvez faire sonner votre téléphone pendant cinq minutes, même s'il est en mode silencieux. Pour un maximum de sécurité, il est également possible de verrouiller votre appareil, et de le déconnecter de votre compte Google. La localisation de votre appareil permet aussi de diffuser un message ou un appel sur l'écran de verrouillage, histoire de fournir les informations nécessaires à la personne qui l'aurait retrouvé. Ou se défouler verbalement sur les voleurs éventuels...

Enfin, Android Device Manager propose également la plus radicale des méthodes : effacer toutes les données qui se trouvent dessus. En cas de vol et si votre téléphone comporte des informations trop sensibles, comme tous vos codes bancaires ou les bons numéros du prochain tirage du Loto, il vaut mieux ne pas hésiter. En revanche, l'appareil ne pourra plus être localisé par la suite. Un aller sans retour.

3. Porter plainte

Ensuite, l'étape la moins agréable, en cas de vol : porter plainte. Même si les chances de retrouver votre appareil sont très rares, il est nécessaire de le faire pour faire fonctionner l'assurance que vous avez souscrite pour votre smartphone. Avant de vous rendre au commissariat ou à la gendarmerie, vous aurez besoin de vous munir de plusieurs renseignements. Votre numéro de téléphone, le nom de la marque et du modèle du téléphone, sa description (couleur, coque, accessoires...), le nom de l'opérateur, et surtout le code IMEI. Vous pouvez retrouver nos explications sur comment se procurer ce numéro d'identification pour smartphone.

L'IMEI sera ainsi inscrit dans une base de données commune à tous les opérateurs, et votre smartphone sera bloqué sur l'ensemble du territoire français. Histoire de vous venger (un peu) des voleurs.

Voilà, vous connaissez désormais toutes les étapes à accomplir en cas de vol ou de perte de votre smartphone. En espérant que vous n'ayez jamais besoin de mettre en pratique tous ces conseils...

Sources : Phonandroid, Pixtel, Androidpit

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur