Indiana Jones, le seul archéologue qui se promène plus souvent dans des temples maudits que dans des musées
Cinéma

La saga de la semaine en VOD : Indiana Jones

Indiana Jones, le seul archéologue qui se promène plus souvent dans des temples maudits que dans des musées © CIC

Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter, Avengers, Jurassic Park, Hunger Games... De nombreuses sagas ont marqué l'histoire du cinéma, et proposent des univers qui sont des invitations permanentes au marathon... que l'on peut faire quand on veut de chez soi grâce à la VOD ! Cette semaine, on part à l'aventure avec le plus connu des archéologues, qui détruit un peu toutes les merveilles qu'il découvre, mais bon, c'est pas grave : on l'aime quand même, Indiana Jones !

"Tatatata ta tata, tatatata ta, tatata tata" : les plus mélomanes d'entre vous auront reconnu le thème musical légendaire d'Indiana Jones, devenu aussi culte que celui de Dark Vador dans Star Wars. En même temps, c'est un peu la même équipe que l'on retrouve aux manettes : le duo magique Lucas/Spielberg, à la production/réalisation, et un certain Harrison Ford dans le rôle du plus courageux des archéologues.

Après avoir incarné Han Solo, l'acteur américain se retrouve donc dans un nouveau rôle culte en 1981, pour Les Aventuriers de l'Arche Perdue, premier volet de ce qui va devenir la saga Indiana Jones. Professeur d'université et archéologue, le héros est bien loin de l'image que l'on pourrait avoir de la profession. Pas de vestes en velours à coudières ou de grosses lunettes, mais plutôt un chapeau, une veste en cuir et un fouet. Indiana Jones est un aventurier, qui sait se battre, parle plusieurs langues, peut faire des cascades incroyables, résout des énigmes en quatre secondes et n'hésite pas à partir à la recherche des plus grands trésors de légende, comme l'Arche d'Alliance ou le Saint Graal. Bon, le problème, c'est que partout où il passe, les lieux historiques trépassent...

Mais ce n'est pas sa faute, à Indy ! Il y a toujours des méchants mercenaires pour lui tirer dessus et espérer mettre la main sur les précieux trésors avant lui. Alors il se défend. Entre scènes comiques, moments de bravoure extrême et fusillades, Indiana Jones s'est imposé comme la référence ultime en matière d'aventurier, et est clairement la principale influence pour les personnages de jeux vidéo Lara Croft dans Tomb Raider, ou Nathan Drake dans Uncharted. Pendant quatre aventures, on en prend plein les yeux, voyageant dans de multiples pays et apprenant plein de faits historiques, avec toujours des séquences et répliques qui restent en mémoire ("sa place est dans un musée", "le pénitent le passe", "Kali Ma Shakti De"...), et de quoi faire passer aux petits comme aux grands un pur moment, faisant rimer divertissement et dépaysement.

Dans quel ordre regarder les Indiana Jones ?

Cependant, pour se lancer dans un marathon Indiana Jones, deux ordes de visionnage sont possibles. Car en fait, le deuxième film sorti, Indiana Jones et le Temple Maudit, datant de 1984, se déroule en 1935, donc un an avant Les Aventuriers de l'Arche Perdue, qui a lieu en 1936, mais est sorti en 1981. C'est bon, vous suivez toujours ? Du coup, on peut regarder les Indiana Jones dans deux ordres différents, selon la chronologie des événements dans les films, ou leur ordre de sortie au cinéma.

L'ordre de sortie au cinéma :

  • Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche Perdue (1981)
  • Indiana Jones et le Temple Maudit (1984)
  • Indiana Jones et la Dernière Croisade (1989)
  • Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008)

L'ordre chronologique des films :

  • Indiana Jones et le Temple Maudit (1935)
  • Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche Perdue (1936)
  • Indiana Jones et la Dernière Croisade (1938)
  • Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (1957)

Parés pour l'aventure ? Rejoignez Indiana Jones avec l'intégralité de la saga, disponible en VOD chez SFR. Esssayez juste de ne pas tout casser, pour une fois...

Source : SFR

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur