SFR Actus
Séries

Game of Thrones : un an après, quel héritage pour la série ?

La série Game of Thrones s'est arrêtée à la fin de la saison 8, le 20 mai 2019 © HBO

Il y a un an, la saison 8 de Game of Thrones venait mettre un terme à la série la plus commentée de tous les temps. Rarement une œuvre de fiction aura suscité autant d'attentes, de théories et même de débats de société. Pourtant, 365 jours plus tard, que reste-t-il de Game of Thrones, des Stark, des Lannister, des Targaryen et autres Marcheurs Blancs ? Un doux souvenir, ou un goût amer ?

Il y a des événements qui marquent plus que d'autres. Les gens se rappellent où ils étaient le 12 juillet 1998, le 11 septembre 2001, leurs impressions en apprenant que Dark Vador est le papa de Luke dans Star Wars : L'Empire Contre-attaque, leurs pleurs à la mort de Dumbledore dans le sixième Harry Potter, ou de quand ils ont regardé le dernier épisode de Game of Thrones.

Pour retrouver un tel engouement autour d'une série, il faut sans doute remonter à Twin Peaks, au succès de Friends, dans une moindre mesure et un registre bien différent, ou à la très mystérieuse Lost, débutée en 2004, dont chaque épisode faisait naître de multiples théories, et rendait l'attente absolument insupportable pour les fans. Exactement comme Game of Thrones, grâce à cette diffusion hebdomadaire permettant aux spectateurs de rester sur leur faim et de laisser voler leur imagination à dos de dragon entre deux épisodes. Si à l'époque de Lost, les échanges passionnés se déroulaient sur des forums de discussion, celles sur Game of Thrones ont encore plus enflammé les réseaux sociaux que Drogon l'a fait à Port-Réal. Mais autre point commun, les deux séries se regardaient souvent à plusieurs, avec des soirées en famille, entre amis ou entre collègues, organisées pour suivre l'épisode de la semaine et partager ses impressions. Et même des fois en pleine nuit, avec la diffusion de Game of Thrones sur OCS à 4h00 du matin. Une folie digne des Targaryen ?

La saison 8 de Game of Thrones était sans aucun doute la saison la plus attendue de toute l'histoire des séries. Pendant 10 ans et 8 saisons, les spectateurs, de plus en plus nombreux, ont vibré au rythme des aventures de Jon Snow, Daenerys, Arya, Bran, Robb et Sansa Stark (pas toi, Rickon), Cersei, Jaime ou Tyrion Lannister. Il fallait une fin incroyable, justement pas comme celle de Lost, qui avait déçu. Un vrai bouquet final, pour que la série devienne encore plus légendaire qu'elle ne l'était déjà. Et dès le troisième épisode, celui de la fameuse Bataille de Winterfell, elle en prenait effectivement le chemin :

Le buzz est alors total, la musique du générique retentit partout, les articles se mulitplient sur Internet plus rapidement que des bâtards du roi Robert Baratheon, des podcasts en parlent pendant des heures et des heures après chaque épisode : la saison 8 de Game of Thrones est un événement digne d'une coupe du monde de football. La preuve, un milliard de personnes assiste à cette dernière saison. Un milliard. Une personne sur sept sur Terre. Un incroyable record.

La fin de Game of Thrones aussi décevante que celle de Lost ?

Et là, c'est le drame. Il était prévisible, car une telle série, engendrant de telles attentes, ne peut pas satisfaire tout le monde. Elle ne peut être que déceptive, sur le coup. En huit saisons, chacun et chacune a imaginé qui devait monter sur le Trône de Fer à la fin, qui devait vivre, qui devait mourir, quel couple devait "vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants". Beaucoup de pronostics ont été déjoués. Avec parfois quelques soucis de cohérence (la folie de Daenerys, trop subite, Bran proclamé nouveau roi...). Pour une minorité, la fin de Game of Thrones est aussi satisfaisante que celle de Lost. Pour une majorité, la fin de Game of Thrones est aussi décevante que celle de Lost. Ce que prouvent les notes données à chaque épisode de la série, à la fin de sa diffusion en 2019 :

Les gens ont été encore plus "choqués-déçus" par cette saison 8 que Les Anges de la Télé-Réalité qui découvriraient que "papa" ne s'écrit pas avec trois "p"... Les notes le reflètent bien, et après l'adoration vient le rejet de la série. Le débat est houleux sur la Toile, les reproches nombreux : trop rapide, mal écrit, pas assez respecteux de la caractérisation des personnages... Le statut de série mythique que semblait pouvoir atteindre Game of Thrones semble lui échapper dans la dernière ligne droite. Et un an après, la douleur semble encore vive...

Construire le monde d'après Game of Thrones

"Le monde d'après" Game of Thrones semble compliqué pour tout le monde. Certains n'étaient que simples spectateurs et suivaient la tendance, et sont passés facilement à autre chose. D'autres sont dans la nostalgie, et n'hésitent pas à se relancer dans les huit saisons pour un joli marathon. Et il y en a aussi -nombreux- qui restent en colère, réclamant l'annulation de cette saison 8. Même pour le diffuseur HBO, rien n'est facile. De nombreux spin-offs étaient annoncés, et le premier d'entre eux, avec tout de même Naomi Watts au casting, a été annulé après visionnage du pilote...

Même pour les acteurs de la série, la vie après Game of Thrones semble plus compliquée que celle au-delà du Mur. Kit Harrington, qui jouait Jon Snow, a fait une dépression. On s'attendait à voir un peu partout Peter Dinklage (Tyrion), Emilia Clarke (Daenerys), Sophie Turner (Sansa) ou Lena Haidey (Cersei), on ne les voit finalement quasiment nulle part. Quant aux showrunners David Benioff et D.B. Weiss, qui ont été soupçonnés de bâcler la saison 8 pour partir sur un projet Star Wars, ils en ont été... virés. "Bien fait", hurlent des millions de fans de Game of Thrones...

Alors beauoup attendent la suite des livres. Opportuniste, l'auteur George R.R. Martin a déjà annoncé que la fin serait différente. Un autre spin-off est également en cours de production, centré sur l'histoire des Targaryen. Et tout le monde sait déjà qu'il devra être particulièrement réussi, pour ne pas dire parfait, pour ne pas venir gâcher l'héritage d'un mythe : celui de la série Game of Thrones.

Avant de pouvoir retourner à Westeros dans la nouvelle série, il est possible de(re)plonger dans la légende de Game of Thrones, avec l'intégralité de la série disponible sur OCS, disponible depuis votre box SFR.

Sources : 20 Minutes, Allociné, Twog

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur