Tony Yoka à l'entraînement, trois jours avant son combat contre Michael Wallisch, à Nantes, le 25 septembre 2019.
Sport

Le boxeur français Tony Yoka se paie le soigneur de... Rocky !

Tony Yoka à l'entraînement, trois jours avant son combat contre Michael Wallisch, à Nantes, le 25 septembre 2019. © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Vous l’avez vu au côté de Sylvester Stallone dans les derniers volets de la saga culte de l’acteur. Vous le verrez désormais dans le coin de notre champion olympique.

Son nom, c’est Jacob Duran. Mais on le surnomme "Stitch". Non pas parce qu’il aurait une ressemblance particulière avec le compagnon bleu de Lilo, mais parce que son job c’est de panser les blessures des boxeurs sur le ring. Jacob Duran est ce que l’on appelle un cutman. Sans doute le cutman le plus connu du milieu, voire de l’Histoire même, parce que c’est lui que l’on a pu voir au cinéma jouer son propre rôle au côté de Sylvester Stallone...

Il apparaît en effet dans les trois derniers volets de la célèbre saga Rocky, Rocky Balboa (2006), Creed (2015) et Creed II (2018), mais aussi dans d’autres films de boxe comme cette rencontre oubliée entre Woody Harrelson et Antonio Banderas dans Les Adversaires (1999). Une reconversion professionnelle ? Non, un simple hobby plutôt, puisque Jacob "Stitch" Duran n’a pas arrêté sa carrière pour autant. À 68 ans, les services de l’Américain sont d’ailleurs toujours très convoités par les plus grands boxeurs venus du monde entier. Et c’est donc pour notre champion national, médaillé d'or aux Jeux de 2016, qu’il va désormais officier !

"Nous nous sommes rencontrés l'année dernière et je lui avais dit que lorsque je commencerais à boxer des Top 15 mondiaux, je reviendrai vers lui. Nous n'en sommes plus très loin et donc, c'est parti", raconte Tony Yoka dans un entretien au Parisien, publié ce mercredi 25 septembre 2019, alors qu'il se prépare à affronter l’Allemand Michael Wallisch, ce samedi 28 septembre 2019 à Nantes.

Tony Yoka a fait appel au "meilleur"

Jacob Duran sera donc de la partie. Et c’est plutôt une bonne nouvelle, car comme le rappelle le poids-lourd français, son rôle est essentiel sur le ring :

"Le cutman, c'est celui qui te fait les bandages sur les mains avant le combat. Il faut donc que ce bandage soit bien adapté à tes mains pour bien te protéger. Ensuite, le cutman reste dans ton coin sur le ring. On espère ne pas avoir besoin de lui, mais en cas de choc sur la tête, de coupure, c'est lui qui intervient et te soigne pour arrêter le saignement et continuer le combat."

Alors que les fans de Rocky peuvent être témoins de la place importante que Jacob Duran – également surnommé "Stitch" dans les films – occupe ainsi dans le coin du ring, le boxeur français ne cache pas non plus son admiration pour l’homme :

"Il est une star de cinéma. C'est même une star tout court. C'est un personnage fantastique. C'est lui a qui développé et fait connaître ce métier. C'est un homme atypique et pour avoir déjà travaillé avec lui à l'entraînement, il n'y a pas photo. C'est le meilleur dans son domaine. Il est rassurant, car au-delà de faire des bons bandages, tu sais que tu peux compter sur lui pendant le combat."

Une anecdote sur la légende de boxe hollywoodienne ? Car il se dit que Jacob Duran ne s'en tiendrait pas toujours à son job de cutman, enfilant parfois lui-même les gants, notamment face à Sylvester Stallone himself sur les plateaux de tournage… "On en a discuté un peu quand on se croise à Las Vegas", confirme ainsi Tony Yoka auprès du Parisien. Et de confier : "Mais il reste discret là-dessus. Il a travaillé avec les meilleurs, mais il est resté très humble."

Sources : Le Parisien, 20 minutes, IMDb

Par Jessica Rat