Pourra-t-on bientôt commander des objets à distance, par la seule force de la pensée $1
Innovations

A-t-on déjà inventé la technologie par télépathie ?

Pourra-t-on bientôt commander des objets à distance, par la seule force de la pensée $1 © silverkblack

Communiqué par télépathie, est-ce possible ? On a croisé la start-up Mentalista au salon Viva Technology 2019, qui répond à la question !

Rangez vos téléphones portables ! Dans le futur, on communiquera par télépathie. Oubliez les mouvements, bientôt, vous déplacerez des objets par la pensée ! Non, ce n’est pas le scénario du prochain X-Men, ni même le délire d’un fou après une soirée un peu trop arrosée. L’exploitation de nos ondes cérébrales n’est plus du domaine de la science-fiction, la start-up Mentalista nous a prouvé au salon Viva Technology 2019 que cela relevait désormais d’un futur proche.

Contrôler une balle avec son cerveau, c’est possible !

Au départ, nous ne pensions pas être autant surpris. La start-up s’appelle Mentalista. Va-t-on nous hypnotiser, nous tirer les cartes pour tenter de décrypter notre futur ? Que nenni. Face à nous, deux personnes assises côte à côte, un bandeau noir sur le front, qui semblent extrêmement concentrées. Devant elles, une petite balle translucide, posée à égale distance de cages de football miniatures. Soudain, ce qui se produit sous nos yeux médusés est complètement bluffant : la balle se déplace vers l’un des deux buts avant d’y rentrer. Qui la contrôle ? Il n’y a pas de télécommande, pas de fil invisible, pas de ventilateur. Cette balle a été déplacée par la pensée.

Mais comment ça marche ? Tout est géré par un algorithme mis au point par Bastien Didier. Il analyse les ondes émises par le cerveau et les compare à des ondes types. La balle avance donc vers la gauche ou vers la droite en fonction des signaux mentaux émis par la personne. Mais il faut aussi réussir à générer des ondes plus fortes que celles de son adversaire pour le surpasser et prendre le contrôle de la balle. Pour cela, il nous est demandé de nous imaginer courir directement sur un terrain de foot. Plus l’image se dessine correctement, plus les ondes sont fortes et plus on aura de contrôle sur la balle.

La télépathie, c’est pour demain ?

Bien entendu, on ne peut pas encore tordre des cuillères juste en les regardant, ni faire léviter des objets par la pensée. Mais c’est un premier pas dans l’utilisation des ondes cérébrales. Et le but n’est pas simplement de jouer au foot sans toucher la balle. Parallèlement, Mentalista développe d’autres projets du genre. On trouve également du tir à la corde mental, ou encore de la modélisation sonore des ondes cérébrales. Tout ça pour nous montrer qu’au final, dans notre cerveau, il y a bien plus qu’on ne peut l’imaginer.

Mais quel est le but d’un tel dispositif ? Pour l’instant, le premier objectif reste la commercialisation. Que chacun, dans son foyer, possède un casque à électrodes équipé d’une carte pour transformer les signaux perçus en informations utilisables par un ordinateur. Mais ça, ce n’est que le début. Si l’on trouve ça déjà bluffant, la technique n’en est qu’à ses balbutiements.

Pour l’instant, il faut rester concentré et on ne peut réaliser que quelques actions limitées. Mais imaginez que ça aille encore plus loin ? Le but serait de concevoir un véritable langage d’images mentales. De réussir à comprendre et interpréter avec précision chacun des signaux envoyés par le cerveau. De cette manière, on pourrait alors envisager des jeux vidéo où le joueur n’aurait qu’à rester assis devant sa télé, contrôlant son personnage uniquement par la pensée. Une technologie déjà pensée par Mentalista.

C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre. Celle où les mouvements sont superflus et où tout se fait avec la pensée. Certes, on est loin d’y être. Mais on s’en rapproche dangereusement. La télépathie, ce n’est plus un mirage d’une fiction futuriste. La télépathie, c’est demain.

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur