SFR Actus
Innovations

Google Fit va bientôt mesurer vos rythmes cardiaque et respiratoire sur smartphone

Bientôt plus besoin de montre connectée pour mesurer sa fréquence cardiaque, seul un smartphone suffira... © McLittle Stock / Shutterstock

L'application de suivi de santé de la firme de Mountain View va prochainement proposer ces deux fonctionnalités, jusqu'à présent réservées aux montres et bracelets connectés, directement sur votre téléphone mobile.

En plus de servir d'outils de communication indispensables, nos smartphones essaient depuis quelques années de veiller sur notre santé. Aussi calculent-ils notamment le nombre de pas effectués dans une journée, tout comme ils nous poussent à prendre de bonnes habitudes de sommeil. Mais jusqu'à présent, leurs capacités dans le domaine restaient il faut dire quelque peu limitées, laissant la fonction de véritable coach sport et bien-être à la montre ou le bracelet connectés. Outre les différents exercices qu'ils proposent, ce qui fait tout l'intérêt de ces accessoires c'est surtout leur capacité à prendre des constantes via des capteurs accolés au poignet. Or voilà que les smartphones vont bientôt leur voler la vedette, en proposant eux aussi de surveiller quelques signes vitaux…

C'est Google qui s'apprête à faire cette petite révolution dans le monde de la high-tech, à travers sa célèbre application de suivi de santé Google Fit. Dans un billet publié jeudi 4 février dernier sur son blog, la firme de Mountain View a en effet annoncé que l'app en question sera, "dès le mois prochain", capable de mesurer les fréquences cardiaque et respiratoire directement depuis le smartphone. Deux nouvelles fonctionnalités qui seront dans un premier temps proposées sur les Google Pixel, of course, mais qui seraient amenées par la suite à s'exporter sur "d'autres appareils Android" comme le précise Shwetak Patel, le directeur des technologies de santé chez Google et auteur de cet article.

Maintenant, la question qui vous brûle certainement les lèvres : comment ? De toute évidence, si celles-ci seront à terme disponibles sur différents appareil Android, c'est qu'il suffira sans doute d'effectuer une simple mise à jour du fameux système d'exploitation de Google. Il ne sera effectivement pas nécessaire d'être équipé d'un nouveau smartphone à la pointe de la technologie pour en profiter, puisque pour prendre votre pouls et surveiller votre respiration, le géant américain compte se reposer sur un capteur qui se trouvait sous nos yeux depuis tout ce temps : il va simplement utiliser… l'appareil photo !

Un capteur qui détecte les plus subtils changements

Dans son billet de blog, Shwetak Patel donne davantage d'explications sur le fonctionnement de ces nouvelles fonctionnalités Google Fit sur smartphone. Pour mesurer votre fréquence respiratoire, il suffira de placer l'appareil devant soi, comme pour prendre un selfie, en veillant à ce que toute la partie haute du corps (visage et poitrine) soit bien dans le cadre. Il faudra par ailleurs vous assurer d'être dans une position confortable et de respirer normalement, afin que l'appareil photo puisse prendre la meilleure mesure qui soit. Les visuels présentés par Google indiquent que c'est en "détectant les mouvements de la poitrine", effectués effectivement quand on inspire et expire, que l'application est alors capable de calculer le rythme respiratoire en nombre de cycles (inspiration et expiration) par minute.

En ce qui concerne la fréquence cardiaque, c'est encore via l'appareil photo du smartphone que Google Fit sera capable de la mesurer. Cette fois, il vous faudra placer le doigt sur le capteur : c'est en détectant les (subtils) changements de couleurs dans votre flux sanguin que celui-ci, aidé d'un algorithme bien sûr, sera alors capable de prendre votre pouls, en nombre de battements par minute. Shwetak Patel souligne dans son billet que de telles mesures sont possibles depuis que les capteurs photos des smartphones sont devenus assez puissants pour effectivement "déceler ces minuscules signaux physiques à l'échelle d'un pixel". Et de préciser au passage que Google a développé ces fonctionnalités en prenant en compte divers "facteurs comme la luminosité, la couleur de peau, ou encore l'âge", afin qu'ils soient adaptés au tout un chacun et en toutes circonstances.

Bien sûr, la firme de Mountain View fait en outre savoir que ces mesures des fréquences cardiaque et respiratoire via l'application Google Fit ne pourront pas se substituer à une vraie évaluation médicale. Rappelons qu'il en est de même pour les différents outils de santé proposés par les montres et bracelet connectés. Reste que nombreux utilisateurs des smartphones Android qui ne disposent déjà pas d'un tel accessoire y trouveront certainement un grand intérêt à leur tour.

Retrouvez les smartphones Google Pixel, et nombreux autres appareils Android qui pourraient donc être prochainement éligibles à ces nouvelles fonctionnalités Google Fit, sur la boutique SFR. Et pour encore un meilleur suivi de santé, allez voir du côté des montres et bracelets connectées, de nombreux modèles étant également disponibles chez SFR.

Source : Google

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur