SFR Actus
France

Deux sortes d'hommes : d'où vient ce titre inédit de Johnny Hallyday ?

Johnny Hallyday sur la scène du Beacon Theatre à New York, le 7 octobre 2012. © EMMANUEL DUNAND / AFP

On nous l'avait annoncée le mois dernier, la voici. Près de trois ans après sa mort, la voix du Taulier retentit à nouveau dans une chanson encore jamais entendue auparavant. Découvrez son histoire.

Les fans de Johnny Hallyday ont eu droit à un joli cadeau, quelque peu inespéré, ce vendredi 9 octobre 2020. Sur des services de streaming comme Deezer et Napster, la voix du célèbre rockeur a retenti à nouveau sur Deux sortes d'hommes, un titre inédit assurément rock et aux airs de bon vieux blues. De quoi annoncer la couleur du coffret qui viendra prochainement compléter l'œuvre du Taulier, Son rêve américain, qui comportera deux films consacrés à son dernier road-trip et à sa dernière tournée aux États-Unis ainsi qu'un double-album live de celle-ci, et donc cette nouvelle chanson jamais entendue auparavant.

Une véritable surprise, annoncée le mois dernier par Laeticia Hallyday, alors que l'on ne s'attendait plus à découvrir de nouveaux morceaux du défunt chanteur depuis la parution de son dernier album, posthume, Mon pays c'est l'amour. "Quand on a affirmé après la mort de Johnny qu'il n'existait plus d'inédits récents, nous étions de bonne foi", souligne ainsi au Parisien son ancien directeur artistique, Bertrand Lamblot, avant d'expliquer : "On avait complètement oublié cette chanson. Elle dormait dans un disque dur. On l'a retrouvée il y a quelques mois."

Deux sortes d'hommes avait été enregistrée en 2014, dans le cadre de l'album Rester vivant. "Elle était dans cet état-là, dans un disque dur, on a strictement rien touché", affirme encore Bertrand Lamblot au micro de France Bleu. Elle a même bien failli faire partie de l'avant-dernier opus de Johnny Hallyday paru de son vivant (avant De l'amour)… "À tel point que la chanson figure malgré tout sur le livret de l'album", note d'ailleurs son compositeur, Daran, dont il s'agit du septième titre enregistré pour le Taulier, sur des paroles de Pierre-Yves Lebert. Mais alors, pourquoi ce titre n'a-t-il pas été retenu finalement ?

Un blues de trop, mais pas perdu

Du "pur Johnny", avec de gros riffs de guitare pour accompagner sa puissante voix, Deux sortes d'hommes n'est pourtant pas un mauvais morceau, loin de là. Bertrand Lamblot explique au Parisien qu'il n'a simplement "pas trouvé sa place" dans la tracklist de Rester vivant, qui comprenait déjà une chanson blues intitulée J'tai même pas dit merci, écrite par Miossec. Un mal pour un bien finalement, puisque ce titre oublié prend une autre ampleur aujourd'hui, comme le souligne le directeur artistique auprès du quotidien : "Il y a un vrai sens à sortir ce blues enregistré à Los Angeles avec des musiciens américains dans un coffret sur l'Amérique de Johnny."

Alors qu'il figurera effectivement dans le coffret monstre Son rêve américain, prévu pour le 23 octobre prochain, Deux sortes d'hommes s'accompagne en attendant d'un joli clip. Lequel comprend à la fois des images du Taulier chevauchant sa moto sur les routes désertiques de l'Ouest américain, qui figureront sans doute dans le film dédié à son dernier road-trip, et à la fois des images d'archives de ses légendaires performances scéniques, à travers diverses époques de sa longue carrière. Et la vidéo musicale de se clôturer d'ailleurs sur l'extrait d'une vieille interview (en noir et blanc, c'est dire) : "Combien de temps va durer votre vie, Johnny Hallyday ?", demande un journaliste à l'idole des jeunes, et celui-ci de répondre timidement "Qui sait ?"...

Retrouvez Deux sortes d'hommes, le titre inédit de Johnny Hallyday disponible dès à présent sur les plateformes de streaming telles que Napster et Deezer, accessibles en illimité et en option avec un abonnement SFR.

Sources : Le Parisien, France Bleu

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur