Johnny Hallyday, à la 20ème édition du festival de cinéma français COLCOA, à Hollywood, le 19 avril 2016.
France

Johnny : découvrez la première chanson de l'album posthume

Johnny Hallyday, à la 20ème édition du festival de cinéma français COLCOA, à Hollywood, le 19 avril 2016. © VALERIE MACON / AFP

Deux semaines après avoir été annoncé par surprise, le sobrement intitulé Johnny se révèle un peu plus à travers un premier titre : la reprise symphonique de Diego libre dans sa tête.

Diego aura décidément connu plusieurs vies. Sortie à l'origine en 1981, c'est d'abord France Gall qui la chante sur son célèbre album Tout pour la musique. Son auteur, l'illustre Michel Berger, la reprend ensuite pour son propre disque, Voyou, à peine deux ans plus tard. Puis c'est au tour de Johnny Hallyday de l'interpréter, à sa façon, pendant ce concert en 1990 qui donnera lieu au live Dans la chaleur de Bercy. La chanson devient dès lors un incontournable du large répertoire du Taulier.

Aujourd'hui, c'est encore une nouvelle version de Diego libre dans sa tête que le public peut découvrir. Il s'agit en effet du premier single du nouvel album posthume de Johnny Hallyday, un album concept qui revisite douze de ses plus grandes chansons dans des versions tantôt acoustiques tantôt symphoniques. Ici, c'est le prestigieux London Symphony Orchestra qui est à l'œuvre sur cette composition musicale originale, dirigé par Yvan Cassar, directeur artistique de longue date du chanteur.

Les cordes, les cuivres, les bois et les percussions accompagnent ainsi la voix unique du Taulier, qui ressurgit semble-t-il plus forte que jamais. Car c'est bien sa voix que l'on retrouve sur cet album posthume intitulé Johnny, arrangée à partir d'enregistrements en studio ou en live.

Une autre version symphonique, plus sobre, de Diego

Les fans pourront rappeler que ce n'est en réalité pas la première fois que Diego libre dans sa tête, par Johnny Hallyday, a été ainsi revisitée en version symphonique. Ils se souviendront en effet de ce mémorable concert au Stade de France, en 1998, où le chanteur l'avait interprétée accompagné déjà d'un orchestre ainsi que d'une chorale.

C'était d'ailleurs déjà Yvan Cassar, aux commandes de ce projet d'album concept, qui œuvrait sur l'arrangement et la direction musicale de ce fameux spectacle... Nul doute que le public saura apprécier cette nouvelle version de Diego, à la fois plus sobre mais tout aussi puissante, qu'il a ainsi concoctée pour l'album Johnny.

Le disque, qui comprendra onze autres classiques donc du Taulier, dont Que je t'aime, Quelque chose de Tennessee, Marie ou encore Requiem pour un fou, sortira quant à lui le 25 octobre prochain dans les bacs.

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur