Votre panier est vide
Ciné / Séries

10 actrices qui ont incarné la reine Elizabeth II à l’écran

Claire Foy, interprète de la reine Elizabeth II dans les deux premières saisons de la série Netflix "The Crown". © Alex Bailey/Netflix

C’est peu dire que la vie, et surtout le long règne d’Elizabeth II auront inspiré les petit et grand écrans. Nombreuses sont ainsi les actrices qui ont eu à la fois l’honneur et l’immense responsabilité d’incarner la reine d’Angleterre. On pense évidemment à Helen Mirren dans The Queen au cinéma, et plus récemment à Claire Foy et Olivia Colman qui se sont succédé dans la série Netflix The Crown. Mais il y en a eu bien d’autres…

C’est une page d’Histoire qui se tourne ce lundi 19 septembre 2022, alors que se tiennent les funérailles d’Elizabeth II. Après une cérémonie qui aura réuni des millions de personnes dans les rues de Londres, et quelque 2 000 invités au sein de l’abbaye de Westminster, où elle avait été couronnée 70 ans plus tôt, la célèbre monarque sera inhumée ce soir en privé, au château de Windsor aux côtés du prince Philip. Alors que cette journée marque ainsi définitivement la fin d’une ère, nombreuses sont les œuvres qui auront immortalisé le règne d’Elizabeth II à l’écran. Voici 10 actrices qui se sont ainsi glissées dans la peau de la reine d’Angleterre.

Claire Foy, des années 1940 à 1960 dans The Crown

On commence par celles qui auront eu la lourde tâche d’incarner Elizabeth II dans la série biopic phare de Netflix, The Crown. Comme vous le savez, puisqu’il retrace l’ensemble de son règne jusqu’au début des années 2000, le show opère toutes les deux saisons un changement de casting. Alors que ce sont ainsi trois actrices qui se succèdent au total dans le rôle de la reine, la première à l’avoir endossé - avec brio - dans les saisons 1 et 2 est donc Claire Foy. On l’a vue incarner Elizabeth II dans sa jeunesse, avant même son couronnement, depuis son mariage avec le prince Philip en 1947 jusqu’à l’année 1964. Alors qu’elle a largement participé à la renommée de la série Netflix, Claire Foy a reçu plusieurs prix pour son interprétation, notamment le prestigieux Golden Globe de la Meilleure actrice dans une série dramatique en 2017.

Olivia Colman, des années 1960 à 1990 dans The Crown

Quel défi, que de passer après Claire Foy dans The Crown. Un défi toutefois relevé haut la main par une comédienne britannique qui n’avait déjà plus à faire ses preuves : c’est Olivia Colman qui a repris le flambeau pour les saisons 3 et 4 du show à succès de Netflix. 20 nouveaux épisodes au total qui retracent une période d’autant plus tumultueuse du règne d’Elizabeth II, des années 1960 au tout début des années 1990. Alors que l’on se rapproche ainsi d’une époque plus familière aux yeux du grand public, avec notamment l’arrivée du désormais roi Charles III et surtout de son ex-épouse Diana Spencer dans la série, ces deux nouvelles saisons de The Crown ont tout autant été saluées par la critique, Olivia Colman recevant notamment à son tour un précieux Golden Globe pour son interprétation de la reine, en 2020.

Imelda Staunton, des années 1990 à 2000 dans The Crown

Comme ce fut le cas après la saison 2, The Crown va à nouveau voir tout son casting changer pour les deux prochaines (et dernières) saisons. Attendue pour le mois de novembre sur Netflix, la nouvelle saison 5 introduira donc une "nouvelle" actrice dans la peau d’Elizabeth II. Pour incarner la reine dans ses plus vieilles années, à partir de 1990 lorsqu’elle avait 64 ans, jusqu’au début des années 2000 à en croire le projet du showrunner Peter Morgan, la série a fait appel à une autre comédienne britannique de renom : Imelda Staunton. On attend encore de voir l’interprète de Dolores Ombrage dans Harry Potter, et de Lady Bagshaw dans Downton Abbey, dans la peau de la reine d’Angleterre. Mais notre petit doigt nous dit qu’elle signera là encore un des plus grands rôles de sa carrière…

Helen Mirren, dans The Queen

Avant The Crown, il y a eu The Queen. Un long-métrage cette fois, paru au cinéma en 2006, mais qui a un (gros) point commun avec la série Netflix : on retrouvait déjà le nom du showrunner Peter Morgan au générique, en tant que scénariste de ce film réalisé par Stephen Frears. Se concentrant sur un évènement tragique qui a secoué toute l’Angleterre, et même le monde entier à la fin des années 1990, la mort de Lady Di, ce drame historique a lui aussi marqué les esprits. Notamment pour la performance d’Helen Mirren, incroyable dans la peau d’Elizabeth II. Ce qui lui a d’ailleurs valu de décrocher le plus prestigieux de tous les prix cinématographiques : l’Oscar de la meilleure actrice en 2007.

Kristin Scott Thomas, dans The Audience

Ne cherchez pas, ce titre vous ne le trouverez ni sur Netflix, ni sur quelconque autre plateforme. Et pour cause : The Audience n’est pas une série, ce n’est pas non plus un long-métrage, il s’agit d’une pièce de théâtre. Mais si l’on vous en parle, c’est d’abord parce qu’elle aussi est signée Peter Morgan – oui, on peut parler d’obsession, mais c’est ce qui fait certainement de The Crown un show si réussi… Et ensuite parce qu’elle a vu une autre célèbre actrice prêter ses traits à la reine d’Angleterre : Kristin Scott Thomas. On précise que cette dernière a en réalité hérité du rôle en 2015, après que ce soit à nouveau Helen Mirren qui l’a occupé lorsque cette pièce est arrivée pour la première fois sur le West End londonien en 2013. À noter qu’il n’y a toutefois aucun rapport avec The Queen, The Audience racontant plutôt les rencontres hebdomadaires entre la monarque et le Premier ministre, ou plutôt les Premiers ministres qui se sont succédés des années 1950 jusqu’à l’époque récente.

Emma Thompson : Playhouse Presents - Walking the Dogs

Encore un visage bien connu du cinéma britannique qui aura eu l’honneur de prêter ses traits à la reine d’Angleterre. C’est pour un épisode de la saison 1 d’une série anglaise d’anthologie, Playhouse Presents, qu’Emma Thompson a incarné Elizabeth II sur le petit écran outre-Manche en 2012. Intitulé Walking the Dogs, celui-ci revisitait un autre moment troublant dans la vie de la monarque, lorsqu’en 1982 un individu du nom de Michael Fagan a réussi à s’introduire dans la chambre de la reine à Buckingham Palace. Si ce fait-divers vous rappelle quelque chose, c’est peut-être parce que vous en aviez entendu parler à l’époque, mais aussi parce que The Crown l’a également couvert dans sa plus récente saison 4, spécifiquement dans l’épisode 5 intitulé sobrement Fagan

Freya Wilson, dans Le Discours d’un roi

On vous entend déjà nous dire : "Mais non, ce film ne parle pas d’Elizabeth II mais de son père, d’où le titre Le Discours d’un roi !" En effet. Or lorsque George VI a accédé au trône, après l’abdication de son frère, Edward VIII, il était déjà le papa de deux petites filles, Elisabeth et Margaret. C’est ainsi que l’on peut voir, quoique certes à moindre mesure, la future reine d’Angleterre quand elle n’avait qu’entre 10 et 13 ans dans ce long-métrage de Tom Hooper sorti en salle en 2011. Et c’est la jeune Freya Wilson qui donne la réplique à Colin Firth dans la peau de son père. Une actrice que vous avez par la suite pu recroiser, toujours enfant dans Jane Eyre, sorti l’année suivante au cinéma.

Sarah Gardon, dans A Royal Night Out

Le Discours d’un roi n’est pas le seul film où l’on découvre Elizabeth lorsqu’elle n’était encore qu’une princesse. Dans A Royal Night Out, comédie dramatique inspirée de faits réels, on la retrouve adolescente aux côtés de sa sœur Margaret, un 8 mai 1945... Réalisé par Julian Jarrold, ce long-métrage raconte en effet leur escapade en dehors des portes de Buckingham Palace, lorsque les deux filles du roi George VI se sont jointes incognito aux célébrations de la victoire des Alliés contre l’Allemagne nazie. La jeune Elizabeth, qui venait alors de souffler ses 19 bougies, est incarnée dans ce film par Sarah Gadon, que vous avez pu voir également dans A Dangerous Method et Map to the Stars de David Cronenberg.

Julie Walters, dans Royal Corgi

Encore une célèbre actrice britannique qui a pu endosser le rôle d’Elizabeth II. Sauf que cette fois, Julie Walters ne lui a pas prêté ses traits, mais sa voix… Royal Corgi est en effet un film d’animation, sorti en salle en 2019, qui comme son nom l’indique est dédié aux célèbres chiens de la reine d’Angleterre. Cette dernière n’occupe d’ailleurs pas une place centrale dans le récit, plutôt axé sur les (més)aventures de Rex, son Corgi favori qui se retrouve perdu dans un chenil. Mais Sa Majesté y fait tout de même quelques apparitions, évidemment, immortalisée donc par cette grande comédienne dont on se souvient notamment de la performance dans Billy Elliott, ainsi que dans un autre adorable film pour enfants, auquel la reine Elizabeth II est d'ailleurs elle-même étroitement liée : Paddington.

Jeannette Charles, sosie officieux de la reine Elizabeth II

Last but not least, il est une actrice qui aura incarné plusieurs fois la célèbre monarque britannique à l’écran. En raison de sa ressemblance avec Elizabeth II, Jeannette Charles a en effet endossé ce rôle royal a maintes reprises dans sa (longue) carrière, pendant plus de quatre décennies tout de même, tant à la télévision qu’au cinéma. Vous avez notamment pu la voir dans la comédie d’action Y a-t-il un flic pour sauver la reine, portée par Leslie Nielsen en 1989, puis dans Austin Powers dans Goldmember où elle donnait ainsi la réplique à Mike Myers, en 2002.

Source : Allociné

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice