Thanos (Josh Brolin), antagoniste ultime de cette première saga de l’infinité développée par Marvel.
Cinéma

Marvel : la nouvelle saga sera-t-elle centrée sur le “Multiverse” ?

Thanos (Josh Brolin), antagoniste ultime de cette première saga de l’infinité développée par Marvel. © Avengers : Endgame / Marvel Studios 2019

Après une première saga centrée sur les pierres d'infinité, la société Marvel s’orienterait-elle vers une saga qui tourne autour du multiverse ?

Après une première saga centrée sur les pierres d'infinité, la société Marvel s’orienterait-elle vers une saga qui tourne autour du multiverse ?

C’est désormais officiel : les 23 films qui composent cette première décennie du Marvel Cinematic Universe, séparés en trois phases, portent un nom : “The Infinity Saga”. En français la saga de l’infinité. C’est du moins ce que révélait Kevin Feige, président de Marvel Studios, dans une interview accordée à Empire Magazine. De Iron Man, le 30 avril 2008, à Spider-Man : Far From Home, le 3 juillet 2019, chaque film est consacré, d’une manière ou d’une autre, aux Pierres d’Infinité et au maléfique Thanos. Mais cette saga est désormais achevée et il est temps de se demander quel sera le thème des dix prochaines années. Il semblerait que le multiverse soit un candidat parfait.

Spider-Man ouvre la porte aux dimensions

En dévoilant une nouvelle bande annonce pour Spider-Man : Far From Home, après la sortie d’Avengers : Endgame, Marvel a fait frémir les fans. Elle n’a rien à voir avec la première version sortie en décembre 2018 et change clairement la donne pour la suite du Marvel Cinematic Universe.

On y découvre les conséquences des actes de Thanos sur l’univers. En claquant des doigts, il a créé un trou dans l’univers. Résultat : les différentes dimensions sont accessibles les unes aux autres. Le multiverse est désormais confirmé. On en apprend davantage sur la question dans une séquence diffusée dans l’émission The Ellen Show aux États-Unis.

On peut notamment y entendre le dialogue suivant :

“- Nick Fury : Monsieur Beck vient de la planète Terre. Mais pas la nôtre.
- Quentin Beck : Il existe différentes réalités, Peter, nous sommes ici sur la Terre de la dimension 616, je viens de la Terre 833. Nous partageons des constantes physiques identiques de symétrie de niveau 4. - Peter Parker : Vous êtes en train de dire qu’il y a un multiverse ? Parce que je pensais que c’était juste théorique. Ça change la conception des spécificités initiales. C’est complètement dingue”
.

Vers une saga du multiverse ?

Après “The Infinity Saga”, comme l’appelle officiellement Kevin Feige, nous dirigeons nous vers “The Multiverse Saga” ? Car vous l’aurez bien compris, Marvel ne crée pas ses films à la légère, il y a un grand plan qui surplombe le tout, une raison particulière pour laquelle les super-héros sont rassemblés au cinéma. Il y a fort à parier que c’est la raison qui fera s’allier à nouveau Captain Marvel, Ant-Man, les Gardiens de la Galaxie et tous les autres.

Qu’est-ce qui nous pousse à penser cela ? Spider-Man : Far From Home est justement le film qui représente la jonction entre les phases 3 et 4 du MCU, entre les différentes sagas. On aura l’occasion de s’intéresser aux conséquences directes d’Avengers : Endgame, l’influence de la mort de Tony Stark sur Peter Parker, mais aussi, plus largement, la vie dans un monde où les Avengers ont à nouveau éclaté, entre ceux qui sont décédés, ceux qui ont pris leur retraite et ceux qui sont repartis dans l’espace.

Une chose est sûre, le virage que semblent avoir pris les scénaristes, c’est bel et bien celui du multiverse. Le trou entre les différentes dimensions devrait rester ouvert pendant une bonne dizaine d’années, laissant l’opportunité aux super-vilains, de menacer non-pas l’univers, mais le multivers ! Il ne reste plus qu’à savoir quelles conséquences cela implique pour la suite du MCU. Un début de réponse, dans les salles obscures, le 3 juillet 2018, pour la sortie de Spider-Man : Far From Home.

Par Clément Capot