Découvrez en automne "Voyage vers la Lune", un film d'animation réalisé par un vétéran des studios Disney.
Cinéma

Netflix investit dans les films d'animation (et ça promet)

Découvrez en automne "Voyage vers la Lune", un film d'animation réalisé par un vétéran des studios Disney. © Netflix

Ce mardi 23 juin, le géant du streaming a fait deux belles annonces sur ses réseaux sociaux. D'une, il compte redonner des ailes aux petites poules de notre enfance en donnant une suite à Chicken Run. De deux, il mettra sa plateforme à disposition d'une véritable légende des studios Disney… Un joli programme qui confirme le nouveau penchant de Netflix pour les films d'animation.

En ce début de semaine, Netflix teasait à ses followers sur Twitter pas moins de "5 grosses annonces" à venir dans les prochains jours. Il y a eu celle de Lucifer, d'abord, dont la première partie de la saison 5 débarquera le 21 août prochain sur la plateforme, disponible rappelons-le directement depuis votre box SFR. Puis ce mardi 23 juin, il y en a eu deux autres, coup sur coup. Alors, est-ce qu'elles comptent vraiment parmi les "grosses annonces" du géant du streaming ? Elles le mériteraient en tout cas, sachant qu'elles viennent toutes deux conforter une bonne nouvelle : Netflix semble (enfin) montrer un vrai intérêt envers les films d'animation !

Alors, oui, vous nous direz que les programmes du genre, qu'ils soient destinés aux petits ou grands d'ailleurs, ce n'est pas ce qui manque sur la plateforme. Laquelle diffuse en effet Rick et Morty, South Park ou encore Final Space parmi nombreuses autres séries animées. De même qu'elle a récemment ajouté l'intégrale du Studio Ghibli à son catalogue de films. Mais là on parle plutôt de contenus originaux, soit expressément produits par le géant du streaming. Et si en termes de feuilletons celui-ci a déjà des crayons bien affutés, avec autant de titres phares que Bojack Horseman, Désenchantée, Big Mouth ou encore Love, Death + Robots, lorsqu'il s'agit de longs-métrages à proprement parlé, il pèche encore un peu…

Or, après notamment le succès de Klaus en fin d'année dernière, qui a tout de même eu l'honneur d'être nommé aux Oscars, il paraissait inévitable que Netflix finisse par tomber à son tour dans la marmite des films d'animation. C'est vraisemblablement chose faite aujourd'hui, au vu donc de ces deux annonces partagées sur Twitter. Et il faut dire que la première est pour le moins surprenante… La plateforme va réaliser la suite d'une œuvre que certains ont peut-être oublié depuis tout ce temps, mais qui a définitivement marqué toute une génération : Chicken Run !

Deux films d'animation, deux genres bien différents

À leur sortie en salle en l'an 2000 (ça ne nous rajeunit pas tout ça, dit donc), les aventures de Ginger et ses poules pondeuses de copines avaient rencontré un franc succès. Pourtant, malgré un carton il faut dire plutôt rare à l'époque pour tout film d'animation qui n'était pas estampillé Pixar, ou Dreamworks, la grande évasion du poulailler n'a jamais connu de suite. Jusqu'à aujourd'hui, donc, grâce contre toute attente à Netflix ! La bonne nouvelle, c'est que le géant du streaming entend bien rester fidèle à l'esprit de Chicken Run, avec son créateur Nick Park (à qui l'on doit aussi les célèbres Wallace & Gromit) pour superviser la production. La moins bonne nouvelle en revanche, c'est que celle-ci ne démarrera qu'en 2021… Alors il va falloir s'armer de patience avant de pouvoir retrouver enfin les poules aux yeux exorbités (et toutes leurs dents !).

L'autre jolie annonce faite par Netflix ce mardi 23 juin, c'est l'arrivée cette fois prochaine d'un film d'animation, dans un tout autre genre, réalisé par un certain Glen Keane. Et il faut savoir que ce Glen Keane, ce n'est pas n'importe qui. L'homme de 66 ans a en effet longtemps travaillé au service de Mickey, arrivé en tant qu'animateur chez Disney en 1974 pour plancher notamment sur Les Aventures de Bernard et Bianca, avant de largement participer dès la fin des années 1980 au renouveau des studios. C'est tout simplement lui qui a créé les personnages phares que sont Ariel de La Petite Sirène, la Bête de La Belle et la Bête, puis Aladdin, Pocohantas, Tarzan et Raiponce des longs-métrages éponymes.

Un "Voyage vers la Lune" qui s'annonce aussi féérique d'un Disney

Après une fructueuse carrière, longue de 38 ans, Glen Keane quitte finalement la maison aux grandes oreilles en 2012. Mais alors qu'il reçoit l'année suivante la précieuse distinction de "Légende Disney", l'animateur n'a pas définitivement posé le crayon pour autant. En 2017, il revient même sous le feu des projecteurs en réalisant le court-métrage Dear basketball pour Kobe Bryant. Une belle œuvre animée, dans laquelle l'illustre basketteur retrace son parcours sur les parquets et raconte surtout son amour pour le jeu, qui remporte un prestigieux Oscar. Alors autant vous dire que cette annonce de Netflix sonne, pour nous en tout cas, comme un petit évènement.

Le film d'animation qu'il a ainsi réalisé pour la plateforme s'appelle Voyage vers la Lune. Et force est de constater, à travers la bande annonce révélée par la même occasion, que l'on reconnaît bien là la patte de Glen Keane. Dans les traits des personnages, mais aussi dans l'histoire qui sent bon l'influence exercée par Mickey durant toutes ces années. L'histoire d'un conte qui devient réel, de la perte d'une mère, d'un animal de compagnie tout mignon, d'une véritable féérie qui prouve qu'il faut toujours croire en ses rêves… Tout y est ! Et encore une fois, ça a l'air d'être une bien jolie aventure qui va ainsi débarquer sur Netflix à l'automne.

Le rendez-vous est pris ! Et en attendant de retrouver bientôt Voyage vers la Lune, puis la suite de Chicken Run, faites le plein de films et séries animées déjà disponibles sur Netflix. Une plateforme accessible directement depuis la box SFR.

Sources : Netflix, IMDb, The Hollywood Reporter

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur