Al Pacino et Robert De Niro en conférence de presse pour "The Irishman", au New York Film Festival, le 27 septembre 2019.
Cinéma

Robert De Niro révèle le film qu'il regrette d'avoir tourné avec Al Pacino

Al Pacino et Robert De Niro en conférence de presse pour "The Irishman", au New York Film Festival, le 27 septembre 2019. © DIA DIPASUPIL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Robert De Niro et Al Pacino en têtes d’affiche, c’est la classe. Et c’est ce que nous offrira bientôt un certain Martin Scorsese, qui réunit encore une fois les deux pontes du film de mafia dans The Irishman. Un véritable événement, attendu sur Netflix le 27 novembre prochain. Et pour l’acteur de Taxi Driver, c’est aussi l’occasion de réparer une erreur…

On se doute bien qu’avec des filmographies aussi bien remplies que celles de Robert De Niro et Al Pacino, il y a de la place pour quelques regrets. Mais on n’aurait pas imaginé que les deux puissent se mordre les doigts à propos d'un film qu’ils ont tourné ensemble. Ce n’est pas comme s’il y en avait eu 36 000 !

Car oui, rappelons-le, aussi surprenant que cela puisse paraître tant leur duo semble gravé dans la mémoire collective, les deux New-Yorkais n’ont que trois œuvres cinématographiques en commun : Le Parrain, 2ème partie, dans lequel ils n’apparaissaient même pas côte-à-côte à l’écran en 1975, le fameux Heat, qui les voyait donc vraiment partager l’affiche pour la première fois en 1996, et le plus récent La Loi et l’ordre, sorti en 2008. Devinez lequel fait ainsi l’objet de remords ?

C’est Robert De Niro qui passe aux confessions. Dans un entretien accordé à Variety, il se remémore en effet la dernière fois que son acolyte et lui ont foulé le tapis rouge ensemble pour une avant-première. Et c’était donc pour celle de La Loi et l’ordre, à Rome. Il se rappelle de la foule, en délire. Normal quand on a devant soi deux légendes, enfin réunies à nouveau sur une même affiche.

De Niro, pas très fier

Mais voilà. L’acteur, qui il faut dire s’est aussi fait une réputation grâce à tout un tas d’autres chefs d’œuvre comme Voyage au bout de l’enfer, Les Incorruptibles ou encore Il était une fois en Amérique, aurait aimé que ces retrouvailles se fassent dans de meilleures circonstances. Robert De Niro se souvient en effet avoir glissé dans l’oreille d’Al Pacino, ce soir-là : "L’accueil est super, mais ça aurait été bien que ces gens soient là pour un film dont on est vraiment fiers."

Aïe. Pas sûr que ça plaise à tout le monde, sûrement pas au réalisateur et producteur Jon Avnet. Mais le public et les critiques ne le contrediront sans doute pas... Bref, le fin mot de l’histoire, c’est Robert De Niro qui dit à Al Pacino :

"La prochaine fois, on en fera un qu’on aime."

Nous y voilà donc, à cette prochaine fois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les acteurs semblent en effet avoir mieux choisi leur nouvelle collaboration. Leur quatrième film en commun est un petit projet intitulé The Irishman, d’un petit réalisateur du nom de Martin Scorsese.

Alors que le cinéaste retrouve ainsi l’un de ses acteurs fétiches en la personne de De Niro, c’est aussi l’occasion pour lui de diriger – encore une fois, aussi surprennent que cela puisse paraître – Monsieur Pacino pour la première fois. Et comme si ce duo de choc ne suffisait pas, voilà que le monstre sacré du film de mafia a ajouté une troisième tête d’affiche de choix à son Irishman : Joe Pesci. Oh que ça promet !

Cerise sur le gâteau, The Irishman, c'est un film Netflix. Ce qui signifie que vous pourrez l'apprécier dans le confort de votre salon, la plateforme étant accessible directement depuis votre box SFR, dès le 27 novembre prochain !

Source : Variety

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur