La chanteuse Lizzo chante sur la scène du festival exceptionnel Coachella, en Californie, en avril 2019.
Découverte

6 chanteuses inspirantes qui nagent en plein Girl Power

La chanteuse Lizzo chante sur la scène du festival exceptionnel Coachella, en Californie, en avril 2019. © EMMA MCINTYRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Quand elles chantent, il n’y a qu’une seule chose qui vous vient en tête : Girl Power. Lizzo, Sigrid, Mabel, la rédaction vous présente 6 chanteuses incroyablement inspirantes. On parie que vous ne les connaissez pas toutes !

Qui a dit que l’attitude n’était pas importante dans la musique ? Le talent, ce n’est pas qu’une histoire de notes, de justesse, ou de puissance vocale. Un facteur important que certains tendent bien souvent à oublier, c’est l’aura.

Si vous recherchez des figures inspirantes, des femmes féroces et sûres d’elles, c'est définitivement vers ces chanteuses qu’il faut vous tourner. Après les avoir écouté, c’est un regain de confiance en soi immédiat.

Lizzo

Lizzo est, de loin, une artiste exceptionnelle à suivre de près. S’il ne fallait qu’un mot pour la définir : fabuleuse. Mi-rappeuse, mi-diva, elle surfe sur tous les genres et est définitivement capable de nous servir un tube, comme un son plus funk ou un rap sarcastique. La chanteuse de 30 ans se sert de son corps comme d’une réelle arme et est une militante body positive. Quelles que soient les formes, elles n’ont pas à correspondre à un standard. Elles sont toutes belles. Elle en parle de manière joyeuse dans son titre Juice et elle a bien raison ! Si ça ne vous donne pas la pêche, on ne sait plus quoi faire pour vous.

Aya Nakamura

Originaire d’Aulnay-sous-Bois, Aya Nakamura a connu un destin complètement fulgurant. Et ce, à seulement 23 ans. Si elle n’en donne pas forcément l’impression, ses chansons surfent définitivement sur la vague du Girl Power. Son titre Djadja, dont le clip est révélé en avril 2018 devient un gigantesque tube. Si on n’est pas encore sûrs d’avoir compris ce que Catchana veut dire, une chose est sûre, la chanteuse invite clairement les femmes à ne pas se laisser marcher dessus par les hommes !

À peine quelques mois plus tard, à l’été 2018, elle remet le couvert avec Copines, une véritable ode à la sororité. Fin 2018, c’est sur La Dot qu’on danse, où elle clame à nouveau son indépendance des hommes. Pour couronner le tout, en avril 2019, elle révèle son clip "Pookie" où elle apparaît complètement royale au château de Fontainebleau. Définitivement, Aya Nakamura, elle “dead ça” !

Sigrid

Sur un minimalisme autant sonore que visuel, Sigrid, jeune chanteuse norvégienne de 22 ans est une découverte étonnante. Elle arrive à transmettre ce sentiment d’invincibilité par la musique et ça remet clairement du baume au coeur. On adore également l’importance qu’elle porte à l’estime de soi. Quand le média britannique Standard lui demande qui est son héros, Sigrid répond en toute simplicité : “Disons moi. Je dois passer le restant de mes jours avec moi-même, j’ai plutôt intérêt à aimer cette personne”. On adore !

Angèle

Angèle est une artiste montante de la scène franco-belge. Petite soeur du rappeur Roméo Elvis, elle a réussi à se faire un vrai nom ces derniers mois. Ce qu’on adore tout particulièrement chez elle, c’est qu’elle respire la confiance en soi. Avec son attitude, elle ne laissera personne lui dire qui elle est. Angèle sait ce qu’elle vaut et elle est bien décidée à le prouver. Habituez-vous à sa voix car vous allez l’entendre de plus en plus.

Janelle Monáe

Janelle Monáe est loin d’être une inconnue. Pourtant, sa musique n’obtient pas toujours la reconnaissance qu’elle mérite. Avec son look androgyne, elle entend étendre le champ des possible sur ce que nous pouvons être. Avec PYNK, elle écrit une ode électrique à la bisexualité. Mais surtout, elle lève le tabou sur une partie du corps féminin. Oui, vous n’avez pas rêvé, ce sont bien des pantalons vulve dans son clip. Plus que du Girl Power, Janelle Monáe fait du “Pussy Power”, et c’est elle-même qui le dit !

Mabel

Fille de la chanteuse suédoise Neneh Cherry, Mabel est la relève du R’n’B. C’est sur des sons entraînants et entourée de filles qu’elle chante son indépendance et nous avoue qu’elle n’est pas prête à se laisser faire par les hommes. Avec Don’t Call Me Up, la jeune chanteuse de 23 ans signe une chanson de rupture qui mise sur le girl power plutôt que sur la tristesse de la situation. Et on ne va pas vous cacher que si c’est comme ça, on veut bien rompre tous les jours !

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur