SFR Actus
Découverte

King Chefs & Drag Queens : grande cuisine et extravagance queer

Éric Guérin et Alice Psycho que nous avons interviewés. © Betül Balkan pour KingChefs and DragQueens

Nous avons rencontré Alice Psycho, drag queen, et Éric Guérin, king chef, pour parler de King Chefs & Drag Queens, des événements lors dequels la cuisine côtoie les paillettes et l'excentricité.

Alors que nous arrivons en bas de l'appartement du 10e arrondissement où nous avons rendez-vous, nous croisons Alice Psycho qui descend d'une voiture. Sous son manteau, un corset et des dessous en dentelle d'un blanc angélique. Son maquillage est prêt, réalisé en moins d'une heure et demie, ce dont elle est plus que fière. Alice Psycho est une drag queen. La nuit, elle performe une féminité exacerbée, extravagante et pleine de paillettes. Son personnage, elle l'a créé il y a trois ans et demi, à San Francisco. Et depuis, elle l'a bien poli. L'illusion est sublime. Mais pour qu'elle soit parfaite, il lui reste encore quelques apparats à ajouter : sa perruque de longs cheveux blonds, ses faux ongles rouges et son kimono qui nous fait indéniablement penser à celui que la grande diva Madonna porte dans le clip de Nothing Really Matters.

Alice Psycho nous parle de King Chefs & Drag Queens.
Alice Psycho nous parle de King Chefs & Drag Queens. © Betül Balkan pour KingChefs and DragQueens

Une préparation qui laisse le temps à Éric Guérin d'arriver. Lui n'a pas vraiment de rapport avec le monde de la nuit. Sa spécialité fait plutôt danser les papilles. Chef étoilé au Guide Michelin depuis 2000, il est un véritable passionné d'oiseaux, ce que l'on ressent avec ses deux restaurants : La Mare aux Oiseaux, près de Saint-Nazaire, et Le Jardin des Plumes, à Giverny, dans l'Eure.

Mais que peuvent donc bien faire une drag queen et un chef étoilé ensemble ? Ils ont été rassemblés par Philippe Quintin-Stern pour un projet plus qu'ambitieux : King Chefs & Drag Queens. Un collectif qu'ils forment avec trois autres chefs et dix autres queens. À quinze, ils proposent d'abord un premier EP, sur lequel on trouve notamment le pétillant Amuse Bouche. Mais aussi, et surtout, des soirées qui allient élégance queer et dîners concoctés par les chefs étoilés.

C'est en vue de quatres soirées prévues entre mai et juin 2020 que nous avons interrogé Alice Psycho et Éric Guérin pour en savoir un peu plus sur ce projet extravagant !

Alice, est-ce que tu peux nous expliquer ce que c’est qu’une drag queen ?

Alice Psycho : Je vais donner une définition personnelle. Je ne pense pas qu’il n’y en ait qu’une seule parce que c’est un phénomène vivant qui évolue et n’est pas figé. Pour moi c’est juste le fait de jouer avec le genre pour en faire une performance scénique. Communiquer quelque chose d’artistique au public. Peu importe qui on est à la base, on peut faire du drag. C’est l’humain, le monstre, la beauté, la laideur, c’est la transformation de soi-même pour montrer quelque chose qui se passe dans notre tête, dans notre cœur, même si moi, mon cœur a arrêté de battre il y a longtemps (rires).

Éric, qu’est-ce que c’est que ce nouveau genre qui vient d’arriver, le king chef ?

Éric Guérin : Le king chef je crois que c’est un passionné qui n’a peur de rien. Qui n’a pas peur de se réinventer, de partager, d’échanger, qui n’a pas peur de la culture des autres et qui a envie de découvrir. Mon petit King Chef à moi c’est ma vie du jour, ma vie de la nuit, j’ai toujours été un clubbeur assumé et je continue à l’être. J’ai partagé la vie des drag queens depuis de nombreuses années et aujourd’hui je suis content d’aller un peu plus loin et de les découvrir de plus près.

Est-ce que vous pouvez m’expliquer plus en détail ce qu’est King Chefs & Drag Queens ?

Éric Guérin : King Chefs & Drag Queens ça vient d’une envie. L’envie de Philippe [Quintin-Stern, fondateur, ndlr]. C’est une discussion qu’on a eu tous les deux, il y a quelques années maintenant. J’avais été chez Michou pour le Bottin Gourmand, c’était la première fois que j’y allais. Je trouvais dommage d’être passé à côté de ça pendant tant de temps. Je me suis dit que c’était dommage que cet endroit n’ait pas d’autre vie après Michou. On en a discuté avec Philippe et on s’est dit qu’il fallait allier nos forces et notre énergie pour faire revivre un lieu comme ça. Quelques mois après, il m’a appelé pour lancer le projet.

Éric Guérin et Alice Psycho lors de notre interview.
Éric Guérin et Alice Psycho lors de notre interview. © Betül Balkan pour KingChefs and DragQueens

Alice Psycho : Pour moi ça a commencé il y a plus d’un an. Dans les backstages d’une cave parisienne après un show. Philippe est arrivé pour nous parler de son projet complètement fou. On a monté une équipe de 10 drag queens et de 4 chefs bourrés de talent. J’attends toujours mon invitation dans leur restaurant, mais bon… (Rires) Ça viendra ! Le but c’est donc de manger, se retrouver autour d’un repas, tout en baignant dans le drag. C’est la célébrations de notre différence et de ce qui nous rapproche, à savoir l’envie de s’amuser, de se retrouver, de faire tomber les inhibitions et toutes les barrières. Et le secret de tout ça est simple : 10 heures de cuisson, 50 degrés (rires).

Comment est arrivé ce mélange loufoque entre des chefs étoilé et des drag queens ?

Éric Guérin : En soit, ce n’est pas du tout loufoque comme projet ! Les drag queens c’est un mélange de genres et nous, les chefs, on passe notre vie à mélanger les ingrédients pour créer de nouvelles saveurs.

Alice Psycho : Et à clubber pour oublier qu’on travaille tellement trop dans la vie ! (Rires)

Source : King Chefs & Drag Queens

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur