Rock&Folk ne veut plus seulement vous faire lire, mais aussi écouter, sa passion pour le rock'n'roll.
France

On monte le son : Rock&Folk lance sa propre radio !

Rock&Folk ne veut plus seulement vous faire lire, mais aussi écouter, sa passion pour le rock'n'roll. © DDB

C’est toujours aussi convaincu que "le monde a besoin de plus de rock" que le célèbre magazine, lancé en 1966 et devenu depuis une véritable institution, débarque aujourd’hui sur les ondes (digitales). Le rédacteur en chef de Rock&Folk et son équipe nous racontent cette nouvelle aventure.

Un demi-siècle passé dans les rayons de votre libraire, et Rock&Folk demeure encore un magazine de référence. Plus que cela, même, la marque s’est investie d’une mission : à l’heure où le public cherche le rock à Rock en Seine, et où certains titres spécialisés se sont un peu perdus dans d’autres contrées, celui-là entend préserver le fameux esprit rock’n’roll. C’est ainsi avec une volonté inébranlée de propager cette musique, mais aussi faire (re)découvrir son histoire et continuer de transmettre son attitude et ses valeurs libertaires, que la revue s’étend désormais à un autre domaine : la radio.

"L’idée de lancer cette radio vient de l’envie de diversifier l’offre de la marque Rock&Folk", nous explique Vincent Tannières, le rédacteur en chef du célèbre magazine, qui espère dans un premier temps que "nos lecteurs deviennent également des auditeurs et, à terme, que des auditeurs deviennent nos lecteurs". "L’idée de diversifier, oui, mais aussi l’envie de partager", précise-t-il. Partager non seulement une passion, mais aussi l’expérience que Rock&Folk a cumulée toutes ces années, à la fois en tant que "commentateur de l’actualité musicale rock" et en tant que "témoin direct des changements de la société et celui des grands courants musicaux". Aussi, confie-t-il :

"Il nous a semblé que c’était le bon moment de partager tout cela au moment où un certain nombre de repères culturels manquent quelque peu. Comme Rock&Folk parle de tout, des pionniers aux nouveaux rockers psychédéliques, de blues, de hard rock, de folk, de pop bien sûr. De country parfois. De filles, de garçons. De groupes. De jeunes, d’anciens, de disparus, c’était le bon moment que Rock&Folk parle, et Rock&Folk Radio sera en quelque sorte la bande son du magazine."

Rock&Folk Radio donne la parole aux journalistes et autres passionnés

En écoute dès aujourd’hui sur le site de Rock&Folk et sur son application mobile, cette nouvelle radio digitale compte proposer avant tout une programmation musicale de premier choix. Et on n’en attend pas moins d’elle… À la fois curieuse et variée, elle traversera ainsi "les intemporels standards du rock’n’roll, de la pop, de la soul, du punk, du hard rock et de tous les courants musicaux qui ont fait l’histoire de cette musique et que Rock&Folk, le magazine, raconte depuis 1966", nous dit Vincent Tannières.

La pire idée... ?
La pire idée... ? © DDB

Le truc en plus : les inconditionnels seront certainement ravis de découvrir les histoires des journalistes qui se cachent derrière les colonnes du papier. Le rédacteur en chef affirme qu’ils viendront raconter, à l’antenne, "leurs rencontres, leurs coups de cœur, leurs grandes déceptions". De même qu’ils auront l’occasion de faire entendre leur voix dans l’émission Bande de rédacs, pour "débattre, ne pas être d’accord, avec cette dose de mauvaise foi qui fait qu’un rocker est un rocker et un journaliste de rock, un rock critic". D’autres invités, "dont le ‘métier’ n’est pas la musique mais la musique une raison d’être", déclare Vincent Tannières, citant des "écrivains, cinéastes, photographes…", viendront aussi s’ajouter au programme pour partager leurs souvenirs et plus généralement leur passion du rock’n’roll. Et dire s’ils sont plutôt Beatles ou Rolling Stones – "question primordiale ici", souligne le patron !

Un programme déjà bien complet, avec la promesse de nombreuses surprises

Côté animateurs, on retrouvera notamment Sacha Rosenberg, un ancien de Oui FM qui pigeait depuis quelques années pour le magazine. C’est lui qui vous réveillera de votre grasse mat’ :

"On m'a proposé la matinale, mais le matin c'est pas vraiment mon truc, comme tous les rockeurs je crois, du coup on a décidé de la décaler à 10h ! Facile !"

Dans la bien nommée On n’est pas du matin, diffusée tous les jours en direct, de 10h à 13h, "on va retrouver ce qui fait le succès du magazine depuis plus de 50 ans, juste on va l'écouter, pas le lire", nous confie le journaliste. Et de préciser : "Il y aura des classiques rock, des petites pépites que seules nous passons, des surprises avec des anecdotes, des hommages, des interviews…" Sacha Rosenberg nous offre au passage un petit avant-goût de son émission sur Rock&Folk Radio, histoire de nous donner l’eau à la bouche : "On va notamment passer toute la première semaine avec les Struts. Et évidemment on va se marrer, parce que c'est quand même le principal !"

"Sacha aura également une émission hebdomadaire diffusée le week-end sur les nouveautés musicales, Encore sous Blister, où il mettra en avant les jeunes groupes", ajoute en outre Clara Lemaire, coordinatrice de la radio, nous évoquant par ailleurs d’autres créneaux comme Le Grand Numéro, "qui présentera le sommaire du magazine tous les mois", ainsi que "des interviews, des délocalisations en festival et probablement des sessions acoustiques un peu plus tard". Sans compter "d’autres surprises qui viendront s’ajouter très prochainement"… Voilà un programme qui s’annonce bien alléchant.

"Rock&Folk Radio offre les 50 ans d’expertise, de sérieux, de passion que propose Rock&Folk, le magazine", conclut Vincent Tannières, rappelant le slogan actuel de la marque : "Au Service Du Rock’n’Roll Depuis 1966". Allez, on ressort la prise jack et on se branche sur ce qui se présente comme étant LA bande son rock qui manquait sur les ondes digitales !

Rock&Folk Radio diffuse dès aujourd’hui. À écouter en ligne sur le site rocknfolk.com et sur l'application mobile Rock&Folk Radio.

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur