Votre panier est vide
News

Les premières rumeurs sur le futur Pixel 7a de Google

Que sait-on du smartphone qui devrait prochainement venir compléter la famille des Pixel 7 ? © Google

On ne l’attend pas avant l’année prochaine et pourtant les rumeurs concernant le Pixel 7a sont déjà là, et elles sont plutôt bonnes. Le futur smartphone de Google devrait en effet corriger certains défauts de son grand frère, le Pixel 6a. Voici tout ce que l’on sait de ce prochain modèle abordable de la firme de Mountain View.

Les rumeurs vont bon train en ce qui concerne les futurs produits Google. Après les Pixel 8 et Pixel 8 Pro, c’est au tour du Pixel 7a d’avoir son heure de gloire. Alors que le Pixel 6a n’est sorti qu'il y a cinq mois, il semblerait en effet que la firme de Mountain View soit déjà en train de travailler sur son prochain modèle abordable. Et la bonne nouvelle, c'est que celui-ci pourrait, à en croire les rumeurs, corriger certains défauts de son prédécesseur...

Un taux de rafraîchissement de 90 Hz, enfin, pour le Pixel 7a ?

Le Google Pixel 6a est doté d’un écran avec un taux de rafraîchissement de 60 Hz, une fréquence assez faible quand on sait qu’il s’agit-là du plus bas standard dans l'industrie mobile aujourd'hui. Pourtant le taux de rafraîchissement est une caractéristique importante pour les usagers, car il correspond à la vitesse à laquelle l’écran va réagir, lorsque l'on scrolle une page sur Internet ou lorsque l'on joue à un jeu vidéo, par exemple. Plus le taux est élevé, meilleure est la performance d’affichage. Et d'après les bruits de couloir, le futur Pixel 7a devrait donc faire mieux que son prédécesseur dans ce domaine.

Le prochain modèle abordable de Google, que l'on croit savoir être identifié par le nom de code “Lynx” en interne, commence en effet à voir ses prétendues caractéristiques dévoilée sur la Toile. Comme nous l'affirme un leaker du nom de Kuba Wojciechowski, dans un post partagé le 11 novembre dernier sur Twitter, son écran, fourni par Samsung, bénéficierait (enfin) d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz. De quoi offrir un meilleur confort visuel et une meilleure fluidité par rapport à son prédécesseur, sachant par ailleurs qu'il deviendrait ainsi le premier modèle de la gamme abordable de Google a avoir un aussi bon taux de rafraîchissement.

Un meilleur appareil photo que sur le Pixel 6a ?

Et ce n'est pas la seule amélioration attendue. Du côté de l’appareil photo, des changements seraient également prévus sur le Pixel 7a, puisqu'il se murmure que Google pourrait abandonner ses capteurs IMX363 et IMX 386 de 12 Mpx chaque. En échange, son prochain smartphone accessible serait équipé d'un capteur grand-angle IMX787 et d'un capteur ultra grand-angle IMX712. On reste ainsi sur du Sony, mais avec de meilleures résolutions puisque le premier propose du 64 Mpx, et le second du 13 Mpx. C’est donc une très nette amélioration comparé au Pixel 6a, ce qui permettrait de placer à un meilleur niveau les performances photo du milieu de gamme de Google.

Outre ces nouveautés en termes d'affichage et de photo, on s'attend également à ce que le Pixel 7a soit propulsé par la puce Tensor G2 de Google, comme le sont après tout ses grands frères Pixel 7 et Pixel 7 Pro, mais aussi qu'il bénéficie de la recharge rapide sans fil. Une nouvelle caractéristique intéressante, même si elle devrait toutefois rester limitée à une puissance de 5 W, ce qui serait bien en deçà du modèle le plus premium de la nouvelle gamme du géant californien et ses 23 W. Reste que de tels changements permettraient de répondre aux attentes des utilisateurs, bien qu'en contrepartie il faille aussi s'attendre à une légère hausse niveau prix.

Il faudra cependant patienter encore quelques mois avant de pouvoir découvrir ce que le Pixel 7a aura réellement à offrir. D'ici là, vous pouvez toujours retrouver son prédécesseur, le Pixel 6a, tout comme les dernier-nés de Google à des tarifs qui plus est préférentiels des plus intéressants sur la boutique en ligne SFR...

Sources : 9to5Google, Les Numériques

Meyli Cousin
https://twitter.com/meycsn Meyli Cousin Rédactrice