SFR Actus
Smartphones

OPPO présente sa caméra invisible sous l'écran

OPPO a présenté sa caméra sous-écran, qui sera invisible sur les smartphones de la marque © OPPO

Décidément, la caméra invisible placée sous l'écran, ou caméra sous-écran, semble être au centre de toutes les attentions ces derniers temps. Alors que l'on pensait que Xiaomi allait présenter la sienne juste avant Samsung, c'est finalement OPPO qui a pris tout le monde de court dans un communiqué de presse inattendu...

La caméra à selfies ne sera donc restée à la mode que quelques années. Apparue sur les smartphones pour permettre aux gens de se prendre en photo et frimer sur les réseaux sociaux, elle semble s'apprêter à disparaître. Enfin, non, elle sera toujours là, mais elle sera bien cachée. L'objectif pour tous les constructeurs est désormais le même : la dissimuler sous l'écran, pour qu'elle ne prenne plus de place. Tout en lui permettant d'être encore plus performante...

Découvrez les smartphones OPPO chez SFR
Découvrez les smartphones OPPO chez SFR

Avant de devenir un véritable phénomène, en parallèle à l'avénement de réseaux sociaux comme Instagram, le selfie était avant tout très populaire dans la culture japonaise, notamment grâce à des cabines d'autocollants photo appelées purikura. Après une véritable explosion dans les années 1990, le selfie est finalement arrivé sur les téléphones portables, avec dès 2003 une caméra placée à l'avant du Sony Ericsson Z1010. Mais c'est comme souvent (pour ne pas dire toujours) un iPhone qui a fini par populariser ce nouvel outil. Paru en 2010, l'iPhone 4 a lui aussi embarqué une caméra à selfie, et ça a été le début de cette nouvelle tendance sur tous les smartphones. Outil désormais indispensable, la caméra à selfie va donc très bientôt connaître sa nouvelle évolution, en disparaissant sous l'écran, comme OPPO vient de le présenter.

OPPO passe devant Samsung et Xiaomi

La semaine dernière, la marque chinoise ZTE a déjà présenté un smarpthone avec caméra frontale dissimulée sous l'écran, l'Axon 30, mais sa sortie est restée très confidentielle. L'événement devait surtout venir de Samsung avec le Galaxy Z Fold 3, le nouveau smartphone à écran pliant très haut de gamme du géant coréen, qui sera présenté lors de la conférence Galaxy Unpacked, le 11 août prochain. Mais Xiaomi a pris les devants, et annoncé par surprise la présentation de son Mi MIX 4, qui devrait lui aussi présenter une caméra sous-écran la veille, le 10 août. Cette annonce à peine faite, OPPO a répliqué, en présentant dans un communiqué de presse sa propre caméra invisible placée sous l'écran. Voilà ce qui s'appelle damer le pion...

Voici à quoi ressemblerait un écran dont la caméra frontale serait invisible
Voici à quoi ressemblerait un écran dont la caméra frontale serait invisible © OPPO

Une réduction des pixels pour un affichage optimal

Il y a toutefois une différence majeure entre les caméras sous-écran de Samsung et Xiaomi : celle d'OPPO est présentée de façon indépendante, sans équiper de smartphone. Ainsi, la marque chinoise présente une caméra qui "représente l’équilibre parfait entre qualité de l’écran et qualité de la caméra". Si aucune vidéo ne vient appuyer ces déclarations, OPPO affirme être parvenue à placer discrètement une caméra frontale sous l'écran, sans sacrifier l'uniformité de celui-ci. En effet, depuis le développement des caméras sous-écran, un des principaux problèmes rencontré est celui d'une moins bonne qualité d'image perçue par la caméra, du fait de la présence de l'écran par-dessus elle. La firme chinoise a donc mis au point plusieurs innovations Au niveau du câblage, OPPO annonce ainsi avoir trouvé une solution pour le rendre transparent tout en réduisant la largeur de 50%. Mais la principale solution trouvée consiste surtout à réduire la taille des pixels sans en diminuer le nombre, afin de garantir un affichage de 400 ppi (pixel per inch = pixel par pouce, unité de mesure pour la résolution) sur l'ensemble de l'écran. Voici à quoi ressemble l'affichage des pixels dans la zone de la caméra sous-écran :

Les pixels sont plus petits au niveau de la caméra sous-écran
Les pixels sont plus petits au niveau de la caméra sous-écran © OPPO

Là où ça devient encore plus technique, c'est quand OPPO déclare que sa solution est "une technologie d’écran exclusive où chaque circuit de pixel ne pilote qu’un seul pixel". Pour vulgariser, alors que d'habitude les pixels sont pilotés par paires, ce qui peut entraîner une perte de luminosité, ils sont ici pilotés individuellement. Sans doute consciente que ces explications peuvent paraître assez abstraites pour les non-initiés, la marque a également publié ce qui est le plus important pour une caméra frontale, fût-elle sous écran : des selfies. Et effectivement, sur les clichés divulgués, impossible de faire la différence entre une caméra standard et celle-ci, dissimulée sous l'écran :

Les selfies publiés par OPPO ne laissent pas supposer que la caméra est située sous l'écran
Les selfies publiés par OPPO ne laissent pas supposer que la caméra est située sous l'écran © OPPO

Pour aller plus loin et montrer les progrès réalisés, OPPO a également joint 2 selfies, celui de gauche ayant été pris avec une ancienne version de caméra sous-écran, où les problèmes de luminosité sont flagrants, et l'autre pris avec la dernière génération, à droite :

L'évolution entre les 2 selfies est évidente sur cette image
L'évolution entre les 2 selfies est évidente sur cette image © OPPO

OPPO semble donc avoir particulièrement avancé sur sa caméra sous-écran, mais n'a pour l'instant annoncé aucun smartphone qui en serait équipé. Est-ce que tous les prochains modèles de la marque pourraient être concernés, ou seulement un futur modèle premium ? Après tout, c'est sur un modèle bien particulier que Xiaomi (avec le Mi MIX 4) et Samsung (sur le Galaxy Z Fold 3) vont présenter leur caméra sous-écran. La réponse dans quelques semaines, sans doute. Peut-être pour la série Reno6 ?

En attendant de découvrir la caméra sous-écran de OPPO, retrouvez les meilleurs smartphones de la marque sur la boutique en ligne de SFR.

Source : OPPO, Courrier International

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur