SFR Actus
Ciné / Séries

Le biopic de Marilyn Monroe trop hot pour Netflix ?

Marilyn Monroe dans le film de 1959 "Certains l'aiment chaud". © Metro Goldwyn Mayer Company

Parmi les films actuellement développés par Netflix, il y a Blonde, un biopic très attendu sur l'une des plus grandes icônes du XXe siècle : Marilyn Monroe. Problème : certaines scènes du long métrage auraient choqué la plateforme, qui aurait décidé de repousser sa sortie...

Après avoir fait "pou pou pidou", Marilyn Monroe devrait bientôt faire "toudoum", du son émis par la célèbre plateforme de streaming Netflix. Un nouveau biopic, Blonde, réalisé par Andrew Dominik (Chopper, L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford), est en effet en préparation. Mais alors qu'on l'attendait pour 2021, et même au Festival de Cannes, sa sortie a été repoussée en 2022. Et comme dans la vie de la star, les rumeurs les plus folles commencent déjà à circuler...

Netflix, le cinéma à la maison
Netflix, le cinéma à la maison

Tourné durant l'été 2019, Blonde était attendu en 2021. Notamment par Thierry Frémeaux, délégué général du Festival de Cannes, qui a déclaré au site américain Deadline avoir vu le film, et avoir été tellement enchanté qu'il voulait qu'il soit projeté hors-compétition lors de l'édition 2021 du festival. Une invitation refusée par Netflix, tout comme pour la Mostra de Venise, la firme américaine ayant même annoncé fin juillet que la sortie de ce nouveau biopic consacré à Marilyn Monroe ne sortirait pas avant 2022. Il n'en fallait donc pas plus pour lancer la machine à rumeurs, celle qui fonctionne toujours à plein régime à Hollywood, surtout pour un projet concernant une icône aussi sulfureuse...

Certains ne l'aiment pas trop chaud

Netflix n'a donné aucune raison précise sur ce retard, mais les bruits de couloir se sont très vite mis à circuler, et évoquent une déception de la plateforme après avoir visionné le premier montage proposé par Andrew Dominik. Celui-ci avait auparavant avoué que son film, adapté du roman choc Blonde de Joyce Carol Oates, publié en 2000, ne comporterait que peu de dialogues. Les biopics étant une vraie valeur sûre pour les Oscars, cette approche un peu trop "arty" pourrait avoir déçu la plateforme de streaming au N rouge. Mais selon le site World of Reel, ce sont deux scènes en particulier qui poseraient problème. L'une, présente dans le roman, concernerait un viol, et l'autre un cunnilingius effectué à un moment précis du mois, si vous voyez ce qu'on veut écrire... Le site, et plus particulièrement le journaliste Jordan Ruimy, cite comme sources "un éminent journaliste cinéma, et quelques autres dans les cerles européens", mais il est pour l'instant le seul à fournir autant de détails, bien que la presse spécialisée ait depuis largement relayé sa version.

La plupart des sites américains sérieux sont beaucoup plus modérés, n'évoquant que le report de la sortie de Blonde, sans évoquer d'éventuelles raisons. Le clash entre Netflix et le réalisateur Andrew Dominik autour du montage est donc possible, mais savoir exactement le contenu des scènes posant problème semble compliqué à déterminer. Il faudra donc encore attendre plusieurs mois avant de pouvoir découvrir l'interprétation de l'actrice cubaine Ama de Armas (Blade Runner 2019, À Couteaux Tirés) dans le rôle de Marilyn Monroe. Mais quelques photos ont déjà fuité, et la transformation semble assez réussie :

Affaire à suivre donc. D'ici-là, vous pouvez déjà retrouver de nombreux films originaux et grands classiques sur Netflix, la plateforme de streaming disponible en option chez SFR, à partir de seulement 7,99 euros par mois pour 1 écran, sinon à 11,99 euros par mois pour 2 écrans, ou bien à 15,99 euros par mois pour 4 écrans. Des offres sans engagement.

Sources : World of Reel, Hollywood-elsewhere, Slashfilm, Écran Large, GQ, Première

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur