Les joueurs de l'équipe de France de football avec la Coupe du Monde le 16 juillet 2018 à l'aéroport de Roissy
Football

À quoi ressemble le nouveau maillot de l'équipe de France de football ?

Les joueurs de l'équipe de France de football avec la Coupe du Monde le 16 juillet 2018 à l'aéroport de Roissy © THOMAS SAMSON / AFP

Alors que l'Euro 2020 débutera au mois de juin, les maillots que porteront les sélections pour la compétition commencent à fuiter. Dont celui de l'équipe de France, qui devrait donc ressembler à ceux de 1984 et 1998. Pour un nouveau succès ?

C'est chaque année la plus grande crainte des fabricants de maillots de football : que les nouveaux modèles fuitent avant leur officialisation. Si des fans s'amusent à imaginer des concepts (des fois plus jolis que les maillots définitifs), certains sites spécialisés parviennent souvent à trouver l'info que tous les supporters recherchent...

Parmi ces sites, l'un des plus connus et des plus efficaces est Footy Headlines. On y découvre régulièrement en avant-première les futurs maillots du Paris Saint-Germain, de Manchetser City, du Real Madrid, de la Juventus de Turin, du Bayern Munich et de tout le gratin du football européen, et même mondial. Mais puisqu'en 2020, il y a de nombreuses compétitions internationales (Euro 2020, Copa America...), ce sont surtout les sélections qui sont actuellement visées par la chasse au scoop de ces fanatiques de la tunique footbalistique. Et le site serait parvenu à obtenir des visuels de tous les nouveaux maillots signés Nike, qui est justement l'équipementier de... l'équipe de France.

Voulant peut-être suivre le vieil adage "on ne change pas une équipe qui gagne", Nike est allé chercher l'inspiration dans des années historiques pour l'équipe de France de football. "On ne change pas un maillot qui gagne" ?. 1984 n'est en effet pas qu'un livre de George Orwell, mais également l'année où Michel Platini et ses coéquipiers ont soulevé le trophée de l'Euro. À l'époque, le maillot designé par Adidas est bleu, avec une grosse bande rouge horizontale sur la poitrine, sous laquelle on retrouve trois petites bandes blanches. Une tunique devenue culte, et revisitée pour la Coupe du Monde 1998, elle aussi remportée par l'équipe de France de Zinédine Zidane, puis pour l'Euro 2000, remporté également, avec cette fois uniquement la bande rouge.

Le retour de la bande rouge

20 ans après ce triomphe, Nike renoue donc avec le modèle culte, qu'Adidas avait exploré à nouveau en 2010 avec -beaucoup- moins de succès, pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Celle où l'équipe de France s'était qualifiée suite à la main de Thierry Henry, puis avait été éliminée dès le premier tour, après le fameux incident de "la non-descente du bus". La grosse bande rouge et les trois petites bandes blanches étaient alors situées sur les côtes. Et la France était restée sur le côté...

Si le maillot qui a fuité est bien celui que porteront les hommes de Didier Deschamps (et il y a 99,99% de chances pour que cela soit le cas), il explore à nouveau le thème de la bande rouge horizontale, avec cette fois des bandes d'un bleu plus clair l'accompagnant sur l'intégralité de la tunique :

Du côté du maillot extérieur, on retrouve quelque chose de beaucoup plus sobre, très épuré. C'est aussi blanc qu'un monochrome de Whiteman, avec des liserés bleu, blanc, rouge sur les flancs. Simple, basique :

Les nouveaux maillots de l'équipe de France dévoilés fin mars ?

La légende du maillot à bande rouge va-t-elle perdurer, avec un nouveau succès à la clef (Deschamps) ? Pour cela, l'équipe de France devra particulièrement briller à l'Euro 2020, avec un groupe qui s'annonce bien compliqué, en compagnie du Portugal et de l'Allemagne. Rien que ça...

Pour découvrir ces nouveaux maillots en condition de match, il faut attendre la prochaine trêve internationale, qui aura lieu fin mars, avec des matches amicaux face à l'Ukraine (le 27) et la Finlande (le 31). Une chose est sûre, ces maillots sont beaucoup plus sobres que ceux de Manchester United pour la saison 2020-21, qui semblent avoir été conçus pour hypnotiser les adversaires :

Finalement, c'est peut-être pour ça que Paul Pogba veut partir...

Sources : Footy Headlines

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur