Avec la fibre optique, la connexion internet arrive à la vitesse de la lumière.
Internet

Quelles différences entre la fibre optique, le câble, et l’ADSL ?

Avec la fibre optique, la connexion internet arrive à la vitesse de la lumière. © VadimGuzhva / Adobe Stock

Il y a plusieurs technologies qui permettent de recevoir Internet. L’ADSL est la plus connue, mais il y a également le câble et la fibre optique. Si vous avez dû mal à vous y retrouver parmi ces différents réseaux, la rédaction vous propose d’en apprendre un peu plus.

Qu’est-ce que l’ADSL ?

Vous n’avez pas pu échapper à l’ADSL. Depuis plus de 20 ans, ce mot a envahi notre vocabulaire quand on parle d’Internet, mais savez-vous vraiment ce que c’est ?
L’ADSL signifie en anglais Asymmetric Digital Subscriber Line ou en français ligne d’abonné numérique asymétrique et c’est un service de données qui utilise la paire de cuivre d’une ligne téléphonique. C’est la technologie la plus courante encore aujourd’hui, mais elle a un défaut principal : son débit. En effet, à cause de ce réseau asymétrique, vous mettez par exemple plus de temps à envoyer un fichier qu’à le recevoir. Le second souci, c’est que la vitesse de l’ADSL peut aller jusqu’à 20 Mb/s. C’est souvent moins, du coup il faut être patient quand vous attendez le téléchargement du dernier Game of Thrones. Comptez en moyenne entre 20 minutes et 1h30 pour avoir votre fichier. Une vitesse qui peut encore diminuer si vous habitez loin du répartiteur. À ce niveau, vous aurez encore moins de chance d’avoir une bonne connexion et de pouvoir regarder correctement la télévision via l’ADSL.

Quelle solution pour un fonctionnement efficace ? Pour que l’ADSL carbure correctement, évitez les interférences et placez un filtre sur votre prise téléphonique. Il sert à améliorer la séparation entre les données des conversations téléphoniques et de l’ordinateur.

Qu’est-ce que la fibre optique (Fiber to the home) ?

Ce fil très fin en verre ou en plastique permet la transmission de données numériques à la vitesse de Flash. Avec une vitesse d’environ 200 Mb/s par seconde, le débit arrive directement chez vous et il peut aller quatre fois plus vite qu’une connexion classique avec l’ADSL. Autant dire que ça change la vie.

Avec la fibre optique, vous pouvez aussi bien utiliser en même temps Internet, le téléphone et la TV. Tous les services sont disponibles, à très haut débit, à l’inverse de l’ADSL. Le seul hic avec la fibre optique c’est qu’elle n’est pas encore éligible partout en France. Alors avant de souscrire à un abonnement très haut débit, posez-vous la question : suis-je éligible à la fibre optique ?

Pour le savoir, vous pouvez contacter votre mairie et/ou votre fournisseur d’internet pour effectuer un test d’éligibilité ou vous pouvez aussi vous renseigner auprès de vos voisins. C’est un bon moyen de faire connaissance. Comme vous vous en doutez probablement, en fonction de votre lieu de résidence, l’éligibilité peut changer. Si vous habitez à Paris ou en Lozère, il y aura une différence.

Attention, certains travaux peuvent être nécessaires dans le logement pour bénéficier du service, pris en charge par l’opérateur.

D’ailleurs SFR propose trois forfaits :

- SFR FIBRE (15 euros/mois sur 12 mois puis 38 euros) : Internet fibre jusqu'à 400 Mb/s, Télévision 160 chaînes incluses, appels illimités vers les fixes en France
- SFR FIBRE POWER (25 euros /mois sur 12 mois puis 43 euros) : Internet fibre jusqu’à 1 Gb/s, Télévision 200 chaînes, appels illimités vers fixes et mobiles en France - SFR Fibre Premium (38 euros/mois sur 12 mois puis 53 euros) : Internet fibre jusqu’à 1 Gb/s, Télévision 210 chaînes, appels illimités vers fixes et mobiles en Europe

Qu’est-ce que le câble ou FTTB (Fiber to the building) ?

Ici, on parle d’une installation de câble à fibre optique. Quelle différence avec la fibre optique (FTTH) ? Le câble apporte la fibre optique à un bâtiment et non pas directement au domicile d’un particulier. En clair, si vous habitez au 3e étage d’un immeuble avec ce dispositif, vous recevrez la fibre via d’autres câbles. Ce réseau souvent appelé hybride fibre/câble coaxial permet de surfer sur la route du web avec un débit proche de la fibre FTTH. Pour obtenir ce réseau câblé, il faut avant tout habiter dans un immeuble câblé et souscrire à une offre d’un opérateur.

Voilà, désormais vous êtes incollables sur tous les moyens de connexion à Internet. N’oubliez pas que si vous êtes éligible à la fibre optique c’est cette technologie qu’il faut privilégier, pour surfer sur le web aussi vite que la lumière.

Par Emma Faury