Quand José Mourinho et Mauricio Pochettino se croisaient, le 11 décembre 2018.
Football

José Mourinho commence aujourd'hui par un derby chaud bouillant

Quand José Mourinho et Mauricio Pochettino se croisaient, le 11 décembre 2018. © OLI SCARFF / AFP

De retour sur le devant de la scène, le coach portugais revient dans un drôle de contexte. Ancien entraîneur de l'ennemi Chelsea, il va débuter sur le banc de Tottenham face à un autre club de Londres, West Ham.

On se doutait que José Mourinho ne resterait pas trop longtemps sans équipe à coacher. Les séances d'entraînement et surtout les conférences de presse lui manquaient trop. Pendant de longs mois, il a refusé des offres qui ne lui semblaient pas assez prestigieuses, comme Lyon, Schalke 04 ou le Benfica Lisbonne. Pour finalement arriver là où personne ne l'attendait...

Car dans l'histoire de la Premier League, le nom de l'entraîneur portugais est historiquement lié au club de Chelsea, qu'il a dirigé à deux reprises avec succès (2004-07 puis 2013-15). Or les Blues sont forcément des ennemis des Spurs, rivalité londonienne oblige. La capitale anglaise regorge de clubs professionnels, avec Chelsea, Tottenham, Arsenal, Crystal Palace, Fulham et donc West Ham, qui sera justement le premier adversaire de la nouvelle équipe de José Mourinho, ce samedi 23 novembre 2019 à 13h30, dans une rencontre diffusée en exclusivité et en direct sur RMC Sport.

Autant dire que l'accueil va être chaud bouillant, les deux équipes étant très mal parties cette saison, pointant aux quatorzième et seizième places, et n'étant séparées que d'un petit point. La pression sera donc énorme sur les épaules de José Mourinho, certes habitué, mais qui pourrait se retrouver très proche de la zone de relégation en cas de défaite face aux Hammers. Il se sait attendu au tournant, à la tête d'une équipe qui semble être en fin de cycle, après la défaite en finale de la Ligue des champions face à Liverpool.

Zlatan et le Mou bientôt réunis ?

Harry Kane, Moussa Sissoko et leurs coéquipiers semblent avoir perdu leur football, tandis que d'autres ont clairement la tête ailleurs, comme Chistian Erikssen et Toby Alderweireld, en fin de contrat en juin 2020, et qui semblent pressés de partir. Mais on peut compter sur Mourinho pour venir secouer le vestiaire des Spurs. Quelques jours après son arrivée, les rumeurs de transfert commencent déjà à fortement circuler, avec notamment l'arrivée possible à Tottenham d'un certain... Zlatan Ibrahimovic. À 38 ans, le géant suédois est actuellement libre de tout contrat, et devrait revenir zlataner un championnat européen prochainement.

Bizarrement, l'un des premiers clubs à avoir souffert de l'arrivée de José Mourinho à Tottenham a été... le LOSC ! Le club français a en effet perdu deux de ses entraîneurs adjoints, Joao Sacramento et Nuno Santos, partis rejoindre leur compatriote à Londres du jour au lendemain. Comme quoi le Mou continue de faire des remous...

Et d'autres sont à prévoir ! Outre les piques qu'il ne manquera pas d'envoyer à son vieil ennemi Pep Guardiola, ou à son successeur à Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, il y a des retrouvailles qui pourraient s'annoncer épiques cette saison. Avec notamment le dimanche 22 décembre et le déplacement de Chelsea à Tottenham. Mourinho affrontera alors son ancien joueur chez les Blues, Frank Lampard. L'élève peut-il surclasser le maître ? Et surtout, dans quel état seront les supporters de Chelsea, qui prennent cette nomination comme une trahison ?

D'ici-là, Mourinho et les Spurs pourraient même recroiser la route de... Mauricio Pochettino. L'entraîneur argentin, parti de Tottenham sans avoir pu dire au revoir à ses joueurs, est en effet pressenti pour prendre la tête... du Bayern Munich, qui recevra les Londoniens le 11 décembre en Ligue des Champions. Mais le FC Barcelone serait aussi sur les rangs.

Avec José Mourinho, la Premier League vient en tout cas de retrouver l'un de ses principaux acteurs : show must go on !

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur