Alisson Becker, le gardien de Liverpool, a fait une grosse première saison
Football

Qui est le meilleur gardien de Premier League ?

Alisson Becker, le gardien de Liverpool, a fait une grosse première saison © Oli Scarff / AFP

Le niveau des gardiens anglais et par extension des gardiens de Premier League, est une blague récurrente depuis des années, alimentées par les boulettes toutes aussi récurrentes de portiers comme “Calamity” James. Pourtant, certains des meilleurs gardiens du monde y évoluent actuellement.

La cage aux goals

En regardant les effectifs, on constate que de grands noms s’installent chaque week-end entre les poteaux de but des pelouses de Premier League.

On retrouve de nombreux gardiens titulaires de sélection prestigieuses : Lloris (Tottenham / France), De Gea (Manchester United / Espagne), Becker (Liverpool / Brésil), Fabianski (West Ham / Pologne), Rui Patricio (Wolverhampton / Portugal), Schmeichel (Leicester / Danemark), Hennessey (Crystal Palace / Pays de Galles), Pickford (Everton / Angleterre). Et parfois même, les doublures : Kepa (Chelsea / Espagne), Leno (Arsenal / Allemagne), Ederson (Manchester City / Brésil), Mignolet (Liverpool / Belgique), Heaton (Burnley / Angleterre)...

Preuve que les clubs anglais ont parfaitement compris l’importance du poste, dans un championnat particulier, où les charges sur le portier sont davantage autorisées qu’ailleurs, et où l’intensité des matchs exige qu’ils participent un minimum au jeu.

Ajoutons à cela que l’arrivée d’entraîneurs comme Guardiola, Sarri ou Emery, exigeant des premières relances courtes et dans les pieds, a également modifié le profil type des gardiens de PL. Liverpool, après deux années de souffrance suite aux boulettes à répétition de Mignolet et Karius, n’a pas hésité à sortir le carnet de chèques l’été passé pour faire venir Alisson Becker de l’AS Roma, pour 62,5 millions d’euros. Un record absolu pour un gardien, battu quelques jours après par Chelsea, dépensant 80 millions d’euros pour s’attacher les services de Kepa.

Les gardiens valent maintenant aussi cher que les attaquants. Mais si l’on peut facilement “classer” ces derniers grâce à leurs stats, comment déterminer qui est actuellement le meilleur gardien de Premier League ?

Clean sheets pour nuits paisibles

Le clean sheet, c’est un match sans encaisser de buts. Et c’est là qu’on peut voir que les investissements des clubs ont semblent-ils porter leurs fruits. Becker (Liverpool) en a signé 21 , Ederson (City) 20 et Kepa (Chelsea) à 14. Un podium qui correspond du coup parfaitement aux premières places du championnat.

Mais ces stats seules peuvent-elles permettre d’affirmer qui est le meilleur gardien ? Bien sûr que non. Car être goal dans une équipe où l’on a devant soi des joueurs comme van Dijk, Laporte ou Azpilicueta, c’est tout de même plus simple que quand on a Smalling ou Mustafi. Et ce n’est pas leur faire injure : il suffit de regarder les matchs pour le constater. Un gardien bien protégé par une défense solide est forcément bien moins sollicité. Quand on regarde le nombre d’arrêts effectués depuis le début de la saison, on retrouve notre trio de tête… en bas du classement. Avec une inversion entre les deux premières places : Ederson n’a effectué que 58 arrêts en 38 matchs, pour 23 buts encaissés, tandis que Becker en a réalisé 76, pour 22 buts encaissés. Une statistique impressionnante, qui pourrait sembler clore le débat. Mais pas encore.

Vous, ne passerez, paaaas !

Les joueurs des équipes phares de Premier League sont loin d’être les seuls à s’être mis en mode Gandalf face au Balrog dans Le Seigneur des Anneaux. Les gardiens d’équipe plus fragiles défensivement sont forcément davantage sollicités, et peuvent ainsi briller.

Quand on regarde le nombre d’arrêts réalisés, ce sont les gardiens de West Ham et Fulham qui en ont réalisé le plus : 148 et 146. Là où la comparaison s’arrête, c’est en regardant le nombre de buts encaissés : 81 pour Fulham, relégué, contre 55 “seulement” pour West Ham. Le polonais Fabianski, gardien des Hammers, a réalisé à nouveau une saison très solide, après avoir brillé avec Swansea pendant longtemps. La preuve, il a tout de même été élu joueur polonais de l’année 2018, devançant ainsi des joueurs comme Robert Lewandowski ou Wojciech Szczesny, le gardien titulaire de la sélection et de la Juventus.

Autre critère qui a son importance durant une saison : le nombre de penaltys arrêtés. À ce petit jeu, c’est le gardien philippin de Cardiff, Etheridge, et l’anglais Pickford qui se régalent, avec trois arrêts chacun. Notre Hugo Lloris national se classe troisième, avec deux penaltys arrêtés. Mais ses bourdes à répétition cette saison, comme le but concédé à Liverpool, ne lui permettent pas de pouvoir prétendre être le meilleur gardien de Premier League actuel. Même chose pour Pickford, capable d’alterner le merveilleux et le catastrophique. Par rapport aux prestations réalisées, Becker, Ederson, Kepa et Fabiański semblent les mieux placés, sans oublier David De Gea. À l’image de son équipe, le gardien a connu un début de saison poussif, mais n’a pas oublié de sortir des prestations monstrueuses. Tout comme Tom Heaton, le gardien de Burnley, revenu de blessure en début d’année 2019, et qui enchaîne les prestations de haut volée depuis son retour. Mais alors, qui ?

Verdict

Sur la ligne, David de Gea semble rester le tout meilleur gardien de Premier League, capable d’arrêts incroyables pour sauver son équipe. Pour le jeu aux pieds, Ederson est clairement ce qu’il se fait de mieux actuellement. Alisson Becker, le gardien de Liverpool, semble donc être le parfait compromis entre les deux, et apparaît aujourd’hui comme le gardien le plus complet de Premier League, avec le meilleur ratio d’arrêts réalisés. Et puis, il a quand même le même nom que Ben Becker dans Olive et Tom. Et ça, c’est la classe absolue...

Sources : Premier League

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur