SFR Actus
Football

Sadio Mané : retour sur une année de folie

Sadio Mané a reçu la récompense le lundi 7 janvier 2020 à Hurgada, en Égypte © KHALED DESOUKI / AFP

Sans grande surprise, l'ailier sénégalais a remporté ce que l'on appelle aussi "le Ballon d'Or africain", après une année 2019 où il aura brillé avec sa sélection comme avec son club.

En 2019, il a tout gagné, ou presque. La Ligue des Champions, la Supercoupe d'Europe et la Coupe du monde des clubs avec Liverpool sont dans sa poche ! Avec son club, le titre en Premier League lui a échappé d'un malheureux petit point, et le Sénégal a perdu en finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Mais si les équipes dans lesquelles jouent Sadio Mané ont pu atteindre des sommets, c'est parce qu'il en était le premier de cordée...

Si le numéro 10 brille régulièrement par son sens du collectif, en faisant en un match plus de courses défensives que Neymar dans toute sa carrière, il n'a pas oublié de briller individuellement, passant plusieurs niveaux en termes de statistiques. La preuve, il a fini la saison 2019-20 co-meilleur buteur du championnat d'Angleterre, avec 22 buts. Donc à égalité avec son coéquipier Mohamed Salah et l'avant-centre d'Arsenal Pierre-Emerick Aubameyang. Soit trois Africains. Mais alors que les deux autres sont habitués à squatter les tops des charts des classements des buteurs, Mané n'avait lui jamais dépassé la barre des 13 buts sur une saison... Preuve qu'en 2019, il n'a pas fait que marcher sur l'eau : il a aussi volé au-dessus des défenseurs !

Transféré alors qu'il est dans le bus

Car sur l'année, en 36 recontres de Premier League disputées, il a inscrit 24 buts et signé 8 passes décisives. Au total sur 2019, toutes compétitions confondues, c'est 34 buts et 12 passes décisives. Des chiffres impressionnants, mais pas autant que le parcours du joueur de 27 ans, qui vient de loin, comme disait Corneille dans sa chanson. Car dans sa famille, personne n'aimait le foot, et sa mère lui interdisait même de jouer. Convaincu de son talent, il fuit son village à 16 ans pour aller tenter sa chance à Dakar, la capitale du Sénégal. Il se fait repérer, arrive au FC Metz début 2012, mais son talent est vite aperçu et il est transféré dès le mois d'août pour quatre millions d'euros. Son départ, Sadio Mané l'apprend alors qu'il est dans le bus avec son équipe, en route vers Quévilly pour un match de championnat. Le car est arrêté, on le fait descendre, et on lui explique qu'il va prendre l'avion, direction l'Autriche.

Pas un joueur de PlayStation

Il arrive au RB Salzbourg, où il brille à nouveau. C'est donc Southampton, en Premier League, qui casse sa tirelire pour faire venir le phénomène en 2014, pour 23 millions d'euros. Il explose en Angleterre, et Jürgen Klopp, l'entraîneur allemand de Liverpool qui avait déjà failli le faire signer à Dortmund à l'époque (un de ses plus grands regrets, dit-il), le fait cette fois venir chez les Reds en 2016, en échange de 41 millions d'euros. Actuellement, sa valeur est estimée à... 150 millions d'euros ! Ses performances comme sa valeur ne cessent donc de s'améliorer, et on peut se demander où compte s'arrêter le joueur de 27 ans . Est-il actuellement au top de sa carrière, où le meilleur reste-t-il à venir pour celui qui se décrit comme "le seul joueur pro à ne pas savoir jouer à la PlayStation" ?

Vu la régularité qu'il affiche depuis le début de la saison 2019-20 (déjà 11 buts et 8 passes décisives en 19 matches de Premier League), son état d'esprit exemplaire, et le niveau de Liverpool, qui domine le championnat et peut enfin espérer décrocher un titre qui lui échappe depuis 30 ans, la folie Sadio Mané ne devrait pas s'arrêter en 2019, mais bien se poursuivre en 2020. Avec pourquoi pas un rêve encore plus fou, celui de décrocher le Ballon d'Or ? Après avoir fini quatrième en 2019, il avait déclaré, fidèle à lui-même : "Je reviendrai encore plus fort l'année prochaine".

Sadio Mané encore plus fort ? On n'aimerait pas être à la place des défenseurs sur sa route...

Sources : So Foot, France Football, Besoccer, Transfermarkt

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur