3G, 4G, H+, Edge, il est temps de comparer la qualité des différents mobiles.
Internet

3G, 4G, Edge, H+ : c'est quoi la différence ?

3G, 4G, H+, Edge, il est temps de comparer la qualité des différents mobiles. © Mirko

Un seul réseau mobile et pourtant, des lettres différentes qui s'affichent dans la barre d'état de votre smartphone. 3G, 4G, Edge, H+ : quelle est la différence ?

Edge, l'ancêtre du réseau mobile

Tout d'abord, il y a eu le réseau GRPS. C'était la plus lente des connexions internet. On se situait alors sur un débit (une vitesse) approximatif entre 50 et 150 kbits par seconde. Il fallait ainsi patienter une dizaine de secondes pour charger une image de 1Mo. 10 secondes, ça ne vous paraît être rien du tout ? Imaginez qu'à chaque fois que vous regardez une image sur Instagram, vous devez patienter 10 à 20 secondes. Votre navigation sur les réseaux sociaux serait alors des plus fastidieuses et on ne vous parle même pas du chargement des vidéos.

Fort heureusement, à l'époque (par "à l'époque", comprendre le début des années 2000), nos téléphones servaient seulement à passer des appels et envoyer des SMS, parfois des MMS, mais rarement. Internet dans notre poche appartenait encore à un futur lointain. Ça, c'était avant l'arrivée du Edge : Enhanced Data-rates for Gsm Evolution. Tout à coup, tout va plus vite : 343 kbits par seconde. Soit deux à quatre fois plus rapide qu'avec le réseau GRPS. Pour le chargement des photos, ce n'est pas encore ça, mais on avance progressivement !

3G, enfin un débit décent

C'est réellement avec l'arrivée de la 3G qu'on commence à considérer nos téléphones portables comme des terminaux capables de supporter la beauté d'internet. Les chercheurs se sont démenés pour multiplier par plus de 5 la qualité de votre débit. Attention les yeux : 2 Mbits par seconde. Oui, vous avez bien lu, tout ça après avoir passé une décennie à se coltiner un débit médiocre. Et qu'est-ce qu'on fait avec une si grande vitesse ? Pas grand-chose. Car à sa sortie, ceux qui possèdent un smartphone sont alors peu nombreux. Mais ils peuvent sans problème envoyer des photos rapidement dans leurs mails, charger une page web, ou même télécharger de superbes applications utiles comme celle qui donnait l'impression que votre téléphone était une canette de soda. Oui, on pouvait faire tout ça !

H, comme "heureusement ça s'accélère"

C'est là que ça devient plus complexe. Jusqu'ici, on avait soit la 3G et tout allait bien, soit le réseau Edge et tout allait bien mais lentement, soit pas de réseau et la question était réglée. Désormais, une nouvelle norme arrive : le H (pour High Speed Packet Access), parfois simplifiée en 3G+. Avec un débit variant entre 8 et 10 Mbits par seconde, on commence à avoir un réseau solide. Là, vous profitez vraiment de toutes les fonctionnalités de votre smartphone, le téléchargement se compte désormais en minutes, plutôt qu'en dizaines de minutes. Mais votre éventail de connexions s'étoffe et vous comprenez de moins en moins comment ça marche. Et ce n'est pas fini !

Place ensuite au H+, parfois simplifiée (ou plutôt complexifiée) en 3G++, qui multiplie encore par 4 vos performances avec un débit tournant autour de 42 Mbits par seconde. Le transfert des fichiers volumineux n'est désormais plus un problème, vous pouvez faire autant de choses que depuis votre ordinateur. Une véritable révolution qui n'est pas prête de s'arrêter.

4G, plus vite que la musique

La 4G (qui fort heureusement, n'a pas été renommée 3G+++), défie toutes les attentes. Elle nous offre une connexion avoisinant les 150 Mbits par seconde. Une rapidité inouïe qui offre une fluidité des plus absolues. Et ce n'est rien à côté de la génération suivante, la 4G+ (qui n'a pas non-plus été renommée 3G++++), qui double la mise et monte jusqu'à 300 Mbits par seconde. Un tel débit permet à la Full HD de s'inviter sur nos petits écrans pour profiter pleinement de notre expérience vidéo.

Et la 5G dans tout ça ? Asseyez-vous car vous risquez d'être renversé par les chiffres. D'abord, première bonne nouvelle, elle ne s'appellera toujours pas 3G+++++. Ensuite, deuxième bonne nouvelle : si vous possédez un appareil compatible, vous pourrez surfer à un débit délirant de 12 Gbits par seconde. Soit 100 fois plus que la 4G. Vous vous souvenez du triste réseau GRPS dont on vous parlait au début de cet article ? La 5G est 240 000 fois plus performante. Ce qui nous fait saliver pour la suite. Avec la 6G (ou 3G++++++), vous n'aurez pas fini de penser votre recherche qu'elle apparaîtra déjà sur votre écran de smartphone !

Sources : Phonandroid, Mon petit forfait

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur