Votre panier est vide
Internet

Cybersécurité : 1 Français sur 3 souhaiterait effacer sa présence sur Internet

Faites-vous partie des 31% de Français qui souhaiteraient effacer leurs informations personnelles d'Internet ? © Guido Mieth / Getty Images

C'est le résultat d'un récent sondage mené par NordVPN. Un tiers des Français aimerait pouvoir retirer ses informations personnelles de la Toile. Une envie globalement motivée par la crainte du piratage mais aussi la collecte de données par des tiers, les informations bancaires restant la principale préoccupation des internautes, juste devant les SMS et emails personnels, puis les réseaux sociaux.

La protection de la vie privée, c'est devenu une véritable préoccupation à l'ère du numérique. À une époque où l'on partage tout sur Internet, de nos photos de vacances à nos informations bancaires, la problématique des données personnelles est régulièrement au cœur de l'actualité. Les campagnes se multiplient pour prévenir des risques du piratage, et plus particulièrement du phishing. La législation européenne impose désormais aux sites web de demander aux utilisateurs s'ils consentent à l'utilisation de cookies. Apple a de son côté fait de la transparence un argument de vente, se présentant comme la figure de proue de la lutte pour le respect de la vie privée. Et nombreux sont les documentaires qui alertent sur le sujet, notamment chez Netflix avec des titres impactant comme Derrière nos écrans de fumée ou plus récemment L'Homme le plus détesté d'Internet. Autant de choses qui participent, petit à petit, à sensibiliser sur les travers de la Toile. Si bien que, d'après un récent sondage, 1 Français sur 3 souhaiterait pouvoir effacer sa présence sur Internet.

C'est NordVPN, une société comme son nom l'indique spécialisée dans les services de réseau privé virtuel (VPN), qui nous fait part de cette information dans une étude publiée le 28 juillet dernier. Après avoir interrogé spécifiquement 1 003 internautes de l'Hexagone, âgés de 18 ans et plus, elle dit avoir relevé "des chiffres intéressants concernant les internautes français et leur rapport au Web". Ce sont tout d'abord 31% des sondés qui ont ainsi affirmé qu'ils aimeraient pouvoir retirer leurs informations personnelles d'Internet, une statistique toutefois bien en-deçà qui ce qui a été enregistré outre-Atlantique, le rapport soulignant que ce pourcentage grimpe à 55% chez les Américains...

Près de la moitié des Français préoccupés par la collecte de données et le piratage

Mais revenons chez nous, et intéressons-nous aux raisons qui pousseraient les Français à supprimer leur présence du web. Les deux premiers arguments qui ressortent du sondage, cités à égalité chez 44% des personnes interrogées : la collecte des données par des tiers et la crainte du piratage. Deux raisons effectivement légitimes. Comme mentionné plus haut, la lutte pour la protection de la vie privée est en marche, mais c'est à l'heure actuelle au tout un chacun de bien "paramétrer les cookies" sur chaque site Internet visité, même si c'est fastidieux. Quant aux hackers, la solution la plus efficace demeure celle des antivirus, sachant qu'il faut par ailleurs rester vigilant face aux tentatives de hameçonnage (cette pratique qui consiste à récupérer des informations sensibles, notamment bancaires, en se faisant passer pour un organisme à première vue légitime par mail ou par SMS).

Parmi les autres arguments avancés, l'étude menée par NordVPN révèle que 34% des Français n'ont tout bonnement pas confiance en l'Internet, alors que 20% des sondés estiment tout simplement y passer trop de temps. Quid du cyberharcèlement ? Un sujet pourtant de plus en plus inquiétant, notamment chez les plus jeunes, mais qui ne préoccupe encore vraisemblablement pas tant que cela la population de l'Hexagone… Aucune des personnes interrogée n'aurait en effet mentionné ce problème, ni celui de la confidentialité, d'après le rapport de l'entreprise.

Les données bancaires restent les informations personnelles les plus sensibles aux yeux des Français

NordVPN creuse encore un peu plus le sujet, en demandant à travers son sondage quelles sont les données personnelles que les Français aimeraient pouvoir retirer de la Toile. Sans grande surprise, pour 51% des personnes interrogées, ce sont les informations bancaires qui sont les plus sensibles. Pour cause, une large majorité (72%) craint que ces données soient un jour hackées. Mais ce ne sont pas les seules informations privées que les sondés redoutent de voir tomber entre les mains d'individus malveillants : les SMS et emails personnels sont également cités (à 44%), suivis des comptes sur les réseaux sociaux (38%), des renseignements médicaux (35%) et des détails sur la vie sexuelle (26%).

La société a par ailleurs demandé aux sondés ce que, au-delà de la crainte du piratage, ils ne souhaiteraient pas partager plus globalement avec les autres. On retrouve la même liste, mais à des taux de préoccupation légèrement différents, comme en témoigne un graphique indiquant d'autres types d'informations personnelles en prime :

Les informations que les internautes français ne voudraient pas partager avec d'autres.
Les informations que les internautes français ne voudraient pas partager avec d'autres. © NordVPN

Un souci de réputation, et en même temps une certaine curiosité

L'étude précise que 16,4% des personnes interrogées "estiment n’avoir rien à cacher et ne citent aucune information personnelle en particulier". Elle souligne au passage que "les Français sont également inquiets pour leur réputation", avec 33% des sondés qui aimeraient "effacer un moment embarrassant", 35% qui souhaiteraient supprimer toute trace de "photos ou vidéos peu flatteuses", ainsi que 30% qui voudraient voir "leurs anciens comptes sur les réseaux sociaux ou les sites de rencontres" disparaître complètement de la Toile.

À noter que ces préoccupations n'empêchent pas les internautes de rester curieux, comme le fait remarquer NordVPN avec des chiffres à l'inverse, sur les informations personnelles que les sondés aimeraient connaître des autres sur Internet. 17% des personnes interrogées sembleraient ainsi intéressés d'avoir accès aux comptes sur les réseaux sociaux de leur entourage, 15% aux données relatives à la carrière professionnelle, 13% aux SMS et emails personnels... Des résultats qui sont toutefois à tempérer, puisqu'il s'avère tout de même que les Français ne sont pas les plus curieux : plus de la moitié des sondés (52,3% exactement) ont répondu "aucune" à la question. C'est déjà ça.

Quelle solution pour protéger sa vie privée sur Internet ?

Par ailleurs, NordVPN note que l'on semble plus sensibilisé dans l'Hexagone que chez nos voisins à la gestion des données sur Internet. 21% des personnes interrogées en France ont en effet dit "savoir comment retirer toutes leurs informations personnelles du Web", 36% affirmant "savoir comment en effacer une partie". Ce qui explique peut-être pourquoi, au grand dam sans doute de NordVPN, une majorité de Français "n’est pas prête à débourser un centime pour pouvoir surfer anonymement sur Internet". 64,9% des sondés ont en effet déclaré qu'ils ne paieraient pas pour protéger leur confidentialité en ligne. En revanche, 23% seraient tout de même prêt à dépenser jusqu'à 100 euros dans un service comme celui que propose la société à l'origine de cette étude. On remarque en outre que 2% seraient carrément prêts à investir plus de 1 000 euros en ce sens, et l'on ne peut s'empêcher de se demander qui ce serait…

Pour rappel, SFR propose une solution complète pour la protection non seulement de vos appareils, mais aussi de vos données afin de vous permettre de naviguer en toute sérénité sur la Toile. Ça s'appelle SFR Cybersécurité, ça comprend une protection antivirus, des outils pour la protection de la vie privée sur Internet, un gestionnaire de mots de passe efficace… Et c'est une option proposée à seulement 1 euro le premier mois, puis 5 euros par mois, sans engagement.

Source : NordVPN

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice