David Harbour et Winnona Ryder dans la saison 3 de Stranger Things.
Tech

Netflix dévoile des chiffres inédits sur ses abonnés

David Harbour et Winnona Ryder dans la saison 3 de Stranger Things. © Netflix

Pour la première fois, le géant américain du streaming Netflix a communiqué de nombreux chiffres sur ses abonnés, notamment en fonction de leur répartition géographique.

Le gendarme de la bourse américaine, la Securities and Exchange Commission a contraint Netflix à dévoiler des chiffres que la firme américaine gardait jusqu'ici secrets. C'est ainsi que nous avons pu en apprendre un peu plus sur la répartition mondiale des abonnés du géant du streaming, mais aussi sur leur essor et le prix moyen qu'ils payent pour accéder au service de vidéo à la demande.

Sans grande surprise, c'est en Amérique du Nord que Netflix a son plus gros marché, avec près de 67,1 millions d'abonnés répartis entre les États-Unis et le Canada. Si l'assiette de clients est très forte dans cette zone, elle reste la moins dynamique. Une progression de 6,5% de son nombre d'abonnés seulement, largement compensée par le fait que chaque utilisateur du service dépense en moyenne 12,36 dollars par mois.

L'Europe et l'Afrique, deuxièmes gros clients de Netflix

Du côté du continent européen, nous avons beau être de grands adeptes du partage de comptes, cela ne semble pas déranger plus que ça Netflix puisque nous sommes très nombreux à y être abonnés, talonnant de peu l'Amérique du Nord. De L'Espagne à la Pologne, en passant par l'Algérie et jusqu'en Afrique du Sud, l’EMEA (Europe, Middle East, Africa) rassemble près de 47,4 millions d'abonnés. Un public toutefois légèrement moins dépensier, qui ne consacre que 10,26 dollars mensuels au service de streaming, avec une croissance importante de près de 40% du nombre de ses abonnés en cette fin d'année 2019.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve l'Amérique du Sud. 29,4 millions d'abonnés, une croissance de 22% par an. Ses habitants dépensent seulement 8,63 dollars par mois.

Enfin, pour ce qui est de la région Asie-Pacifique, il s'agit là du plus petit marché du monde : 14,5 millions d'abonnés seulement. Une zone en plein essor qui ramasse 53% d'abonnés en plus en 2019, chacun d'entre-eux dépensant environ 9,31 dollars par mois.

On sait enfin combien gagne Netflix par mois

Si on récapitule le chiffres donnés par Netlfix à la Securities and Exchange Commission, cela donne donc :

  1. Amérique du Nord : 67,1 millions d'abonnés - 12,36 dollars par mois - 6,5% de croissance
  2. Europe, Moyen-Orient, Afrique : 47,4 millions d'abonnés - 10,26 dollars par mois - 40% de croissance
  3. Amérique latine : 29,4 millions d'abonnés - 8,63 dollars par mois - 22% de croissance
  4. Asie-Pacifique : 14,5 millions d'abonnés - 9,31 dollars par mois - 53% de croissance

Un classement qui nous permet de savoir quelle somme Netflix tire de ses abonnements. Si l'on additionne son nombre total d'abonnés, près de 158 millions, et qu'on le multiplie par le montant mensuel dépensé par ces derniers, il ressort alors que le géant mondial de la vidéo à la demande empoche plus de 1,7 milliard de dollars chaque mois, juste avec ses abonnements.

Et si on pousse le vice un peu plus loin, en ajoutant dans l'équation les chiffres de croissance, on peut commencer à estimer les revenus de Netflix pour l'année 2020. Si son nombre d'abonnés croît de manière aussi régulière, le service de streaming devrait réussir à passer la barre des 2 milliards de dollars récoltés chaque mois, lui assurant des revenus annuels confortables de presque 25 milliards de dollars. Avec un compte en banque aussi bien rempli, il faut s'attendre à voir arriver de belles séries sur Netflix et nous pondre une prochaine saison épique pour Stranger Things !

Sources : Securities and Exchange Commission, 01net

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur