Omar Sy incarne Arsène Lupin dans la série Netflix qui sortira prochainement
Séries

Qui est Arsène Lupin ?

Omar Sy incarne Arsène Lupin dans la série Netflix qui sortira prochainement © Netflix

Omar Sy revient bientôt sur nos écrans, dans une série Netflix, pour un rôle emblématique : celui d'Arsène Lupin. Qui est vraiment ce personnage dont tout le monde connaît le nom, mais pas forcément l'histoire ?

Personnage de fiction créé par Maurice Leblanc, Arsène Lupin apparaît pour la première fois en 1905 dans le magazine Je sais tout, dans une nouvelle appelée L'Arrestation d'Arsène Lupin. Attendez, son histoire commence par... une arrestation ?

Eh oui, car Arsène Lupin est en fait un gentleman cambrioleur, et non pas un détective à la Sherlock Holmes, comme beaucoup peuvent le penser. Enfin, à ses débuts, en tout cas... Noble de naissance, il évolue dans la société bourgeoise française durant la Belle Époque (entre 1880 et 1914), mais profite de cette couverture pour commettre des vols une fois la nuit tombée. Une double-vie dangereuse, mais toujours sans violence. Ses cambriolages et autres méfaits sont commis avec l'élégance qui le caractérise, et nécessitent toute son intelligence et sa science du déguisement. Une fois, il lui arrive même de restituer son butin après avoir découvert que la victime était une femme. Une certaine idée de la galanterie. Et un peu comme Batman, il s'interdit de tuer quelqu'un. Mais il n'a pas de Batmobile...

Entre Batman et Robin des Bois

Il y a également un peu de Robin des Bois chez Arsène Lupin : il ne vole qu'aux riches. Bon, en même temps, c'est tout de suite beaucoup moins intéressant de cambrioler des gens pauvres. Mais dans ses premières aventures notamment, il vise quasiment à chaque fois des personnes qui se sont enrichies de façon illégale ou immorale. Il tourne la police en ridicule, tout comme la bourgeoisie, ce qui permet aux romans de Maurice Leblanc de devenir aussi populaires. Mais au fur et à mesure de ses aventures, Arsène Lupin, ou Raoul d'Andrésy, comme il se fait appeler au sein de la noblesse, devient de plus en plus ambitieux et avide de pouvoir.

Il revendique l'héritage des rois de France, puis tente de faire de sa fille la princesse d'un État allemand, dans le but d'en devenir l'empereur, ce qu'il fera en Mauritanie. Dans les romans, c'est lui qui offre le pays à la France... Rien que ça. L'évolution du personnage, d'anarchiste à nationaliste, suit le cheminement de pensée de son auteur, Maurice Leblanc, ce qui se ressent pendant la guerre 1914-18, où les Allemands sont décrits comme des brutes épaisses, à l'inverse des Français, bien plus raffinés. Finalement, devenu le grand bourgeois qu'il détestait à ses débuts, il se retire à la campagne, et ne reprendra du service que pour déjouer les plans d'un nouveau gentleman cambrioleur qui se fait passer pour lui. Car l'ancien voleur tient plus du détective, sur la fin. Un peu comme Herlock Sholmès. Non pas Sherlock Holmes, mais bien Herlock Sholmès, son ennemi dans Arsène Lupin contre Herlock Sholmès.

Sous l'influence de Sherlock Holmes ?

Une référence pour le détective légendaire de Sir Arthur Conan Doyle moins bien déguisée que le gentleman cambrioleur. Le locataire du 221B Baker Street a grandement influencé la naissance du personnage français, bien que Leblanc s'en soit souvent défendu. Il semblerait tout de même que Pierre Lafitte, qui a lancé la revue Je sais tout, souhaitait publier des aventures "à la" Sherlock Holmes, et que les deux hommes avaient des amis en commun. Influencé par Holmes ou pas, Arsène Lupin est devenu une vraie référence dans la culture populaire française et internationale, avec 18 romans, 39 nouvelles, des pièces de théâtre, des films français ou même américains, et même... des mangas !

Avec l'annonce de la série Arsène Lupin, Netflix semble vouloir faire le même pari que la BBC avec l'excellente Sherlock, et proposer une version modernisée de l'œuvre, comme l'indiquent les premières photos du tournage, montrant Omar Sy dans le rôle-titre. Dans un contexte social tendu, ou a l'impression que les riches n'ont jamais été aussi riches et les pauvres aussi pauvres, le retour au premier plan du personnage peut s'avérer pertinent. Après tout, ne disait-il pas dans le roman intitulé 813 :

"Moi, je vole en appartement ; toi, tu voles en bourse. Tout ça, c'est kif-kif."

Une réplique qui fonctionne encore plutôt bien, en 2020...

Arsène Lupin, une série à découvrir prochainement sur Netflix, la plateforme de streaming disponible depuis votre box SFR.

Sources : Tout Arsène Lupin, L'Express

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur