L’ancien tennisman et vainqueur de Roland Garros Yannick Noah, place du Trocadéro à Paris pour la fête de la musique en 2004.
Musique

Ces sportifs qui se sont essayés à la chanson

L’ancien tennisman et vainqueur de Roland Garros Yannick Noah, place du Trocadéro à Paris pour la fête de la musique en 2004. © BERTRAND GUAY / AFP

Une fois leur carrière terminée, les sportifs tentent parfois des carrières audacieuses. Et parmi eux, il y a ceux qui se tournent vers la musique ! Découvrez une sélection de sportifs qui ont essayé la chanson parfois avec, parfois sans succès.

Tony Parker, carrière éclair

En 2007, Tony Parker est au sommet. Ses performances sportives sont au top, il épouse Eva Longoria à Vaux-le-Vicomte, le monde entier l’adore. Mais surtout, il se lance dans la musique de manière plus ou moins énigmatique. Très inspiré par Booba, le basketteur sort un album de rap qu’on ne comprend pas trop. À la fois ringard, à la fois précurseur d’un genre musical qui n’a pas encore été inventé, Tony P. canalise l’essence de son art dans son titre Balance toi. Juste après, il est retourné faire du basket et ce n’est pas plus mal comme ça.

Yannick Noah, le succès fou

En 1991, lorsque Yannick Noah, dernier français à avoir réussi à remporter le tournois de Roland Garros, sort Saga Africa, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Tube de l’été ? Échec commercial ? Pas du tout. Additionnant son image de marque à son talent musical, l’ancien tennisman réussit une carrière musicale florissante. À tel point que depuis, il a sorti une dizaine d’albums et est presque plus connu pour ses chansons que son revers. Son retour au sport nous a un peu attristé et si l’équipe de France ne réussit plus à gagner la Coupe Davis, il pourra toujours sortir un album pour se consoler.

Jean-Pierre François, les cheveux au vent

Ça sent bon la fin des années 1980, la permanente fraîchement exécutée et l’air marin d’un jeudi d’octobre. La voix rauque, les boutons de chemise ouverts, Jean-Pierre François chante Je te survivrai. À qui s’adresse-t-il ? Un amour de jeunesse ou sa carrière musicale ? Ça n’a jamais été précisé. Mais une chose est sûre, ce tube ringard est entré dans la légende et est devenu un standard. Son interprète n’est pas un membre de la famille de Claude François, mais bien un ancien sportif. Footballeur français à Dijon, puis Saint-Étienne, Jean-Pierre François a terminé sa carrière dans un club suisse. À 22 ans, ses performances ne sont pas au top, il décide donc de faire un revirement complet et se lance dans la musique.

Shaquille O’Neal, dribble et flow

Shaquille O’Neal est un véritable couteau suisse. Basketteur, acteur, doubleur, mais aussi chanteur ! Le sportif n’a pas attendu que sa carrière soit en déclin pour se lancer dans la musique et redorer sa popularité comme on remet une bûche humide dans un feu mou. C’est même un an après le début de son périple de basketteur qu’il décide de sortir un album et de mettre un pied dans le rap game. En résultera, notamment, ce tube What’s Up Doc en 1993. Et il faut bien avouer que son flow est aussi affûté que ses dribbles !

Basile Boli et Chris Waddle, l’incompréhension

Il y a des musiques qu’on préférerait oublier. À cause de Basile Boli et Chris Waddle, nous sommes obligés de vivre comme si l’année 1991 n’avait jamais existé. Non contents d’une carrière florissante dans le milieu du ballon rond, les deux footballeurs décident de s’associer pour sortir un tube. Si on dit tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, ça marche aussi avant de sortir un single. Ils avaient sensiblement un “feeling”, un fond vert et un micro, voilà le résultat...

Florence Arthaud, perdue en mer

Il n’y a pas que les footballeurs, basketteurs et tennismen qui se lancent dans la musique. Quand on passe plusieurs jours à traverser les mers en solitaire, il semblerait que cela force l’inspiration. Florence Arthaud n’a pas l’oreille musicale, elle s’est donc dit que ce serait une bonne idée de s’associer au compositeur Pierre Bachelet pour un tube intitulé tout simplement Flo. C’est kitsch, c’est pas toujours très juste, c’est plein de jeux de mots autour du champ lexical des bateaux. Mais 30 ans après, cela reste un bel hommage anticipé à la navigatrice décédée en 2015 dans un accident d’hélicoptère.

Matti Nykänen, miksi ei?

Encore une fois, il n’y a pas que les sportifs qui jouent au ballon qui ont droit de se lancer dans la musique. Et Matti Nykänen en est un bel exemple puisque le finlandais est un sauteur à ski. Si vous voulez avez des questions sur ce sport, nous n’avons malheureusement pas de réponse pour vous. Par contre, nous pouvons vous renseigner sur sa carrière musicale, aussi florissante que les nombreuses médailles qu’il a remportées dans son palmarès sportif. Tout ça se passe bien entendu en Finlande, en finnois et on ne peut pas vous en apprendre plus sur les douces paroles qu’il chante. Mais comme le dit le skieur lui-même : “jokainen tsäänssi on mahdollisuus”. De belles paroles qu’on se répète chaque soir avant de s’endormir.

45 footballeurs contre le sida

Tout part d’une bonne intention : un tube pour la lutte contre le sida. Roberto Carlos, Zinédine Zidane, Willy Sagnol ou encore Emmanuel Petit, il y a en tout 45 footballeurs qui chantent avec Youssou N’Dour, le tout chapeauté par Pascal Obispo, en 2002. Le clip est absolument interminable, la chanson pas franchement palpitante et la maîtrise de la langue anglaise par ces joueurs est discutable. Mais comme on vous l’a dit dès le départ, tout part d’une bonne intention. Et pour ça, on ne peut rien leur reprocher.

Par Clément Capot